Formation Professionnels et acteurs du paysage : Certificat d’études supérieures paysagères

Une formation professionnalisante et transversale dans le domaine de la conception de paysage

L'École nationale supérieure de paysage vous propose une année de formation pour enrichir votre expérience professionnelle avec des apports liés à la conception de paysage.

Présentation

Le Certificat d’études supérieures paysagères (CESPCertificat d’études supérieures paysagères) propose, à Versailles et à Marseille, une formation professionnalisante et transversale de haut niveau dans le domaine de la conception de paysage. Ce cursus d’un an vient nourrir et compléter une formation supérieure initiale, qui a pu se prolonger par une expérience professionnelle où l’apprentissage du projet de paysage se révèle pertinent.

Les enseignements

Le CESPCertificat d’études supérieures paysagères se déroule de septembre à septembre. Le programme pédagogique est personnalisé en fonction du parcours du candidat et de son projet professionnel.

Dès la rentrée, l’élève choisit ses enseignements et son calendrier d’études en accord avec le responsable pédagogique. Le programme de formation comprend nécessairement le suivi régulier, tout au long de l’année, d’ateliers de projet choisis

Après validation par le responsable pédagogique, l’élève suit les enseignements au même titre et dans les mêmes conditions d’évaluation que les autres étudiants. Selon son projet professionnel et ses centres d’intérêt, il peut s’inscrire à des séquences d’enseignement supplémentaires.

Le travail personnel de fin d’études

La formation est validée par la soutenance d’un travail personnel de fin d’études. Ce travail permet d’évaluer les acquis de formation et les expériences d’apprentissage du projet de paysage.

Chaque élève rédige un mémoire écrit, illustré et référencé. Cette production aboutit à un projet de paysage en corrélation avec le territoire d’études choisi. À partir du mois de décembre, l’élève propose à une commission pédagogique un sujet et un directeur d’études. Pour se présenter à l’oral de soutenance, il doit avoir réussi les évaluations des enseignements obligatoires qu’il a choisi de suivre. En accord avec son directeur d’études et le responsable pédagogique de la formation, il propose un jury composé de deux paysagistes et deux enseignants, y compris le directeur d’études, et d’une ou deux personnalités extérieures.

Les débouchés

Le CESPCertificat d’études supérieures paysagères permet d’accéder aux métiers en prise avec le paysage dans des bureaux d’études, agences de paysage, collectivités territoriales …

Admissions

Le parcours est ouvert aux titulaires d’un diplôme de niveau Bac +4 (ou grade Master équivalent), aux diplômés d’écoles de projet (urbanistes, architectes, artistes) cherchant une compétence en projet de paysage, aux diplômés en sciences du paysage (universitaires, ingénieurs) cherchant à développer leur pratique et leur expérience de la création et du dessin (sur le site de Versailles uniquement).

Le recrutement se fait sur dossier et entretien.

Les candidats doivent faire parvenir au responsable de la formation CESPCertificat d’études supérieures paysagères, avant le 15 mai 2023, un dossier de candidature :

  • en version papier à : Formation continue, Dossier CESPCertificat d’études supérieures paysagères, École nationale supérieure de paysage, 10 rue du Maréchal Joffre 78000 Versailles ;
  • et en version numérique, en un seul PDF assemblé, par WeTransfer à : formco@ecole-paysage.fr

Chaque dossier doit comprendre les éléments suivants :

  • un curriculum-vitæ détaillé qui présente le parcours d’études et les expériences accomplies, en mettant en valeur la sensibilité portée au paysage (ce document doit être dactylographié) ;
  • une lettre de motivation adressée à l’attention du responsable de la formation du CESPCertificat d’études supérieures paysagères, développant un argumentaire qui justifie l’intérêt pour la formation et qui exprime les ambitions du projet professionnel ; chaque candidat doit préciser dans l’objet de sa lettre de motivation le choix d’inscription administrative : sur le site de Versailles ou celui de Marseille ;
  • la photocopie des diplômes avec, dans le cas de diplômes internationaux, leur traduction certifié conforme et un schéma de la formation suivie depuis le niveau baccalauréat (Abitur, etc.) ;
  • une note budgétaire et de disponibilité précisant l’organisation réelle (à temps plein) du candidat et les moyens qu’il compte mettre en œuvre pour suivre avec assiduité les enseignements du CESPCertificat d’études supérieures paysagères ; cette note a notamment pour objet d’éviter les désistements ou les abandons des candidats admis ;
  • un dossier de références sous forme de Portfolio hiérarchisé (format A4) qui peut être constitué par des productions graphiques et plastiques (de préférence liées au paysage ou au projet de conception spatiale), œuvres, projets de fin d’études, publications, mémoires, chantiers réalisés, illustrant la lettre de motivation ; il faudra préciser clairement, en cas de co-rédaction ou de travail d’équipe, la part assurée par le candidat ; il est recommandé d’exprimer la part de créativité et l’apport sensible pour donner au document transmis le caractère d’un dossier personnel construit en cohérence avec les motivations étayées ;
  • pour les candidats internationaux (uniquement) : le résultat du Test de Connaissances du Français (TCF) ;
  • une copie de pièce d’identité recto-verso (en couleur et en cours de validité) ;
  • une photo portrait récente (en couleur).

Toutes les pièces du dossier de chaque candidature doivent être envoyées sous la forme d’un seul et unique fichier PDF.

Les candidats seront informés par courriel du résultat de l’admissibilité.

Chaque candidat admissible est invité à un entretien oral devant un jury d’admission qui se réunit durant le mois de juin. Les candidats devront s’y présenter munis de leur courriel de convocation et d’une pièce d’identité.

L’entretien d’appréciation dure 20 minutes. Il permet de préciser la cohérence des motivations, de vérifier leur adéquation avec ce que propose l’École nationale supérieure de paysage, de mieux saisir le projet personnel et professionnel de chaque postulant admissible.

Les résultats seront communiqués aux candidats par courriel, avec un accusé de réception à renvoyer au responsable de la formation. Il est indispensable de transmettre un engagement de pré-inscription au CESPCertificat d’études supérieures paysagères et de confirmer sa présence le jour de la rentrée. Dans le cas contraire, il est nécessaire de communiquer sans délai un éventuel désistement.