Projet scientifique

 
 

Recherche en projet de paysage

Le projet scientifique du LAREP porte sur le projet de paysage conçu comme l'ensemble des actions qui visent à agir sur le paysage comme milieu, et dans le souci des populations qui y vivent. À la fois précis et très ouvert par les prolongements qu'il induit, ce domaine de recherche se situe fondamentalement à la croisée des sciences de la conception, des sciences du vivant et des sciences de l'homme et de la société. Les objets d'étude et les problématiques développées justifient plus particulièrement l'implantation du laboratoire dans une école d'enseignement supérieur qui forme au diplôme d'État de paysagiste ainsi qu'au doctorat en sciences du paysage.

Le LAREP, laboratoire de recherche de l'École nationale supérieure de paysage de Versailles-Marseille, met au centre de ses travaux le projet de paysage, qui est abordé à travers la diversité de ses pratiques et dans ses multiples dimensions, historiques, écologiques, épistémologiques et sociales. La notion de projet de paysage y est appréhendée dans une compréhension double, à la fois théorique et culturelle: théorique dans la mesure où il s'agit de caractériser une démarche de projet par rapport à d'autres formes d'action sur l'espace, et culturelle, dans la mesure où nous cherchons à observer et à décrire, en les contextualisant, des démarches de projet éloquentes, telles qu'elles se pratiquent ou ont été pratiquées.

La perspective théorique demande de se situer par rapport aux travaux qui ont été menés autour de la notion de projet, qui concerne aujourd'hui de nombreuses modalités d'action dans la société après s'être développée historiquement au sein des disciplines de l'espace et de la création artistique. La seconde perspective, pragmatique, demande de s'acheminer vers une typologie des démarches de projet en paysage, voire vers des paradigmes, en travaillant à partir d'un corpus ouvert sur le contemporain.
 
 
 
 

Travaux des chercheurs

Les travaux des chercheurs s'organisent autour de deux grands ensembles, dont le premier interroge les savoirs et les pratiques qui fondent l'action des professionnels sur le paysage, et le second explore les formes de l'action publique et de la territorialisation en relation avec le paysage. Les différents champs disciplinaires (écologie, géographie, ethnologie, sociologie, sciences politiques, histoire de l'architecture et de l'urbanisme, paysagisme), dont sont issus les chercheurs et enseignants chercheurs du LAREP, traversent nécessairement leurs recherches sur le paysage, leur donnant un caractère interdisciplinaire. Les travaux menés au LAREP participent dans leur intégralité à l'actualité de la recherche dans le champ du paysage, à l'intersection de la recherche sur les milieux et l'environnement, ou encore sur l'espace, les territoires et les sociétés humaines. Plusieurs travaux entrepris au LAREP appartiennent au registre de la recherche action, dans la mesure où ils concernent directement les enjeux d'aménagement de notre société.
 
 
 
 

Un échange entre deux sites

L'animation de la réflexion et du débat au sein de l'Ecole, entre ses deux sites de Versailles et de Marseille ainsi qu'avec l'extérieur, fait partie des responsabilités du laboratoire. L'échange entre les acteurs est en effet au cœur de son projet scientifique. Le LAREP s'efforce d'être le lieu d'un dialogue fructueux entre ces acteurs, capable d'enrichir la connaissance sur le paysage et le projet de paysage. Les retombées issues de ce dialogue sont attendues tant au niveau de l'enseignement que de la pratique professionnelle.
 
 
 
 
Logo LAREP
 
 
 
 


Jardins d'Orient - De l'alhambra au Taj Mahal
Couverture du catalogue de l'exposition sur les Jardins d'Orient en cours à l'Institut du Monde Arabe. Michel Audouy, Agnès du Vachat et Chiara Santini ont participé à la rédaction de cet ouvrage.


Passeurs de paysages - Sonia Keravel


Bocage - Pauline Frileux


L'agriurbanisme - Roland Vidal


Grand paysage - Alexis Pernet


Paysages en commun - Pierre Donadieu