Des nouvelles du chantier sur les lignes de palissage du Grand Carré

07 septembre 2022

 
 

Le 31 mars dernier, grâce à la 2e édition de la campagne d'appel aux dons mon potager, c'est le Potager du Roi, l'École nationale supérieure de paysage avait réuni, grâce au soutien de 345 donateurs particuliers, associations et entreprises, plus de 72 000 € pour contribuer au projet de réhabilitation du Grand Carré du Potager du Roi. Une deuxième tranche de travaux dédiée à la restauration des armatures de palissage et à la replantation de nouveaux poiriers a ainsi pu être amorcée. Retour sur les avancées.

 
 
 
 
IMG_8586_siteinternet

Laurent Choffé et Joaquim Antunes avec Antoine Jacobsohn. Photo : École nationale supérieure de paysage

La première tranche de travaux, consécutive à la première édition de la campagne d'appel aux dons, s'était déroulée entre juin et octobre 2021. Elle avait concerné une restauration en conservation et une réfection à neuf de trois lignes de palissage du Grand Carré. Ces trois lignes se situent du côté est du Grand Carré. Des poires d'hiver y seront plantées dès cet hiver.

Le 29 juillet dernier, les équipes de l'école et les prestataires se sont affairés pour préparer l'arrivée, en ce mois de septembre, des armatures restaurées des deux nouvelles lignes du Grand Carré, côté ouest cette fois, concernées par la 2e campagne. Laurent Choffé, chef de projet chez ACMH - 2bdm Architectes, et le chef de chantier de l'entreprise Chapelle, Joaquim Antunes, étaient présents pour réfléchir à la question du différentiel de niveaux aux entrées et sorties des parcelles du Grand Carré concernées par la restauration des lignes d'armatures de cette tranche de travaux.
 
 
 
 
IMG_8556_siteinternet

Vue sur un plot. Photo : École nationale supérieure de paysage

En effet, le sol connaît des différences de niveaux liées aux techniques culturales entre les fondations les plus anciennes et les plus récentes. En outre, l'état des pierres supportant les armatures est assez dégradé. Cette dégradation est liée à la nature de la pierre qui s'est effritée avec le temps et les périodes de gel. Pour la fabrication des nouveaux plots, le choix s'est porté sur une pierre de liais, une pierre plus dure qui sera plus résistante aux phases de gel. Au total, dix plots seront à remplacer sur les seize anciens, soit un taux de 60 % de remplacement pour ces lignes de palissage.

Aujourd'hui, les anciens plots ont été dégagés pour remettre le sol à niveau. Selon leur état, ils seront réinstallés ou remplacés.

Les armatures ont été restaurées en atelier, à la Forge d'Art Loubière, et sont actuellement en phase de finition (sablage, métallisation et peinture). Elles devraient pouvoir être remontées au Potager du Roi le lundi 19 septembre prochain.