Carnet de bord du Potager du Roi - lundi 25 mai 2020

 
 

Par Antoine Jacobsohn, Adjoint au Directeur en charge du Potager du Roi

PotagerMai2020-1


Le mois de mai, comme souvent, a subi des écarts de températures conséquents : entre 4°C et presque 30°C. Au Potager du Roi, la sortie des plants (aubergines, courges et courgettes, piments et poivrons, tomates) a été retardée pour que le choc des nuits bien fraîches ne ralentisse pas durablement la reprise. Les semis de certaines plantes, comme les haricots, n'apprécient pas non plus ces changements brusques de températures.

Focus sur les insectes

  • Le Dasyte. Il est difficile d'identifier l'espèce, genre de coléoptère qui se nourrit de pollen. Il est commun sur les fleurs mais ne semble pas être un ravageur puissant. Il se trouve partout au Potager mais surtout du côté Est (côté ville).
  • Au centre du jardin, dans le carré des plantes aromatiques à côté du bassin central, vous pouvez trouver la Chrysolina americana qui, malgré son nom, est un coléoptère indigène. Son nom vernaculaire en dit plus : Chrysomèle du romarin. Son aire de répartition est actuellement en expansion, à la fois du fait du changement climatique mais aussi du fait de l'extension des cultures de plantes aromatiques et surtout de labiacées (lavande, romarin, sauge, thym, ...). Elle peut être vorace et fortement ralentir ou même détruire les plantes qui ne sont pas bien installées. Selon de récentes observations, il semble que son activité soit encore plus forte quand il existe un éclairage nocturne... comme dans les villes.
  • Des abeilles charpentières (Xylocopa sp.) apprécient les grandes fleurs. Elles se trouvent, entre autres, autour des sauges sclarées (Salvia sclarea) et des Phlomis (Phlomis fructicosa), du côté Nord du Potager (côté Château).
 
 
 
 

A gauche le Dasyte, à droite la Chrysolina amaricana

dasyte
chrysolina
 
 
 
 

L'abeille charpentière



abeille-charpentiere
 
 
 
 

A admirer

  • Dans le Grand carré, le carré des herbes aromatiques est magnifique, en termes de parfums que la chaleur du soleil révèle, de textures des feuilles et de couleurs (la ciboulette en fleur attire l'oeil, irrémédiablement).
 
 
 
 
carre-herbes-1
carre-herbes-2
 
 
 
 
  • Les salades et les nouvelles pousses, comme celles des betteraves, se font plus discrètes sous leurs mini-tunnels ou leurs voiles (contre certains insectes et la fraîcheur de la nuit) ou leurs grillages (contre les pigeons).


pousses-betteraves
 
 
 
 
  • Vue plongeante sur le carré de la Formation continue. Les allées engazonnées attendent impatiemment le retour des apprenants.


carre-formco
 
 
 
 
  • Au Jardin Duhamel du Monceau, les moutons sont arrivés. L'herbe est belle et les moutons ont de quoi se nourrir. Le projet général pour la plantation du pré-verger entouré par une haie vivante plessée ainsi que la valorisation du Fruticetum est soutenu par un mécène privé qui était présent au moment de l'arrivée des moutons. La race : "Thônes et Marthod". Berger : Olivier Marcouyoux
 
 
 
 
Moutons1
Moutons2
Moutons3
Moutons4
 
 
 
 

Travaux en cours

  • La grande terrasse (dite Terrasse La Quintinie) qui surplombe le Grand carré se prépare pour un chantier conséquent : la restauration du mur qui la sépare des bâtiments patrimoniaux et d'enseignement au Nord. Lors de l'arrachage des arbres, les jardiniers entreposent une bâche sur le côté pour faciliter la remise en place des terres remuées. Les travaux des maçons commenceront à l'automne et eux aussi prévoiront des protections par rapport au sol. En face, au Sud, le mur de séparation entre le Grand carré et les Onze jardins sera aussi restauré. Les arbres ont été arrachés en prévision.
 
 
 
 
arrachage-arbres-1
arrachage-arbres-3
arrachage-arbres-2
 
 
 
 
  • La tonte des allées ne fait pas que faciliter les déplacements des jardiniers et... des visiteurs. C'est aussi une source de matières organiques (de biomasse).


tonte
 
 
 
 
  • Prendre soin des arbres fruitiers. Après la taille d'hiver, principalement une taille de fructification, le printemps, surtout le mois de mai, est le moment de former les jeunes arbres avec le pincement et la taille des prolongations, l'éclaircissage, le palissage... et un peu plus tard, la taille dite en vert.
 
 
 
 
taille-printemps
taille-printemps-bis
 
 
 
 
  • Dix nouveaux panneaux seront bientôt installés dans le jardin. Cinq ont été réalisés par des étudiants et traitent de l'analyse botanique et "jardinier" d'un espace. Les cinq autres présentent les restaurations et plantations en cours de réalisation (comme le projet général du Jardin Duhamel du Monceau ou la restauration et plantation de la Terrasse La Quintinie).


duhamel-du-monceau
 
 
 
 
Photos réalisées par J. Provost