Mme Chiara Santini

  • 10, rue du Maréchal-Joffre
    78000  Versailles
    France
    Tél.
    01 39 24 62 33

Fonction
Ingénieure de recherche habilitée à diriger des recherche (LAREP) - Responsable de l'enseignement d'Histoire des jardins
Docteur en Histoire - Archiviste Paléographe d'État - HDR en Histoire
Département de Sciences Humaines et Sociales
Membre du Conseil scientifique de l'ENSP.
Thématiques professionnelles et/ou de recherche
Historienne et géographe de formation, mes recherches portent sur les savoirs et savoir-faire du projet des jardins et des promenades publiques entre XVIIe et XIXe siècles. Après avoir consacré une première partie de mon activité scientifique à la conception des jardins de Versailles au Grand Siècle, depuis 2008 mes recherches portent sur la relation entre ville et nature dans les projets des jardins publics français de la seconde moitié du XIXe siècle. Plus particulièrement, je m'intéresse au chantier des espaces "verdoyants" de Paris dirigé par l'ingénieur des ponts et chaussées Adolphe Alphand (1817-1891) et à l’essor des premières formations professionnelles pour l'aménagement de la nature urbaine.
Enseignements dispensés
«Histoire des jardins» (DEP1, CESP et Formation continue)
Avec Sonia Keravel, module «Histoire et critique du projet de paysage", Master2 "Théories et Démarches du Projet de Paysage",École Nationale Supérieure de Paysage de Versailles-Université Paris Saclay - AgroParisTech
Autres activités professionnelles et/ou responsabilités hors ENSP
Membre du Conseil d’administration de l’Institut autonome Villa d’Hadrien-Villa d’Este à Tivoli, Italie, Ministero dei Beni e delle Attività Culturali, Patrimoine Mondial UNESCO.
Mini CV
Chiara Santini est ingénieure de recherche à l’ENSP de Versailles-Marseille où elle est responsable de l'enseignement d’Histoire des jardins et des collections patrimoniales sur l’Art des jardins. Docteur en histoire et civilisations (EHESS Paris - Université de Bologne, Italie) et Archiviste-paléographe d'État (Ministère de la Culture, Italie), elle a obtenu un diplôme de spécialisation en « Méthodes de la recherche géographique sur le paysage et le territoire » à l’Université de Florence et a poursuivi sa formation post-doctorale à l’Université de Bologne et à l'EHESS (Centre des recherches historiques). Dans le cadre d'échanges internationaux de formation et recherche elle a été boursière à l'Université de Paris IV-La Sorbonne (UFR de Géographie), à l’École normale supérieure (ENS Ulm - Département d'Histoire) et à l'ENSP. Ses recherches portent principalement sur les savoirs et savoir-faire impliqués dans les projets de jardins et promenades publiques, en France, entre le XVIIe et le XIXe siècles, sujet auquel elle a consacré de nombreuses contributions scientifiques. En 2007 elle a publié « Il giardino di Versailles. Natura, artificio, modello » (Prix international Grinzane Cavour, Giardini Botanici Hanbury, section “Histoire des jardins et des paysages”). Plus récemment, avec Michel Audouy, Jean-Pierre Le Dantec et Yann Nussaume elle a dirigé le colloque international « Le grand Pari(s) d’Alphand. Création et transmission d’un paysage urbain » (Hôtel de Ville de Paris, 27-29 nov. 2017) dont les actes sont parus en 2018. Actuellement, elle prépare la publication de son mémoire d'Habilitation à diriger des recherches en Histoire intitulé "Adolphe Alphand et les projets d'espaces publics plantés (Paris, 1855-1891)". En outre, avec Michel Audouy, paysagiste et enseignant à l'ENSP, elle prépare la publication de l’ouvrage « André Le Nôtre, de l’héritage à l’action » (Actes Sud, 2020) consacré à l’actualité des principes de composition d’André Le Nôtre pour l’élaboration du projet de paysage contemporain.