Mme Sophie Bonin

  • 10, rue du Maréchal-Joffre
    78000  Versailles
    France
    Tél.
    01 39 24 63 46

Fonction
Maître de conférences
Responsable du Master 2 Théories et démarches du projet de paysage
Thématiques professionnelles et/ou de recherche
Paysage fluvial ; grands aménagements et risques sociaux ; esthétique du quotidien et relations entre les notions de paysage, de cadre de vie, et les politiques publiques (objets en cours d'étude : trames vertes, nature en ville, qualification des paysages périurbains)
Enseignements dispensés
Participation à la formation des paysagistes DPLG (1ère année, Lecture du paysage ; 2ème année, Diagnostic territorial de paysage-Canton ; 3ème année, Mémoire de l'option Territoires à l'œuvre)
Responsable du module "Politiques publiques et projet de paysage" dans le Master 2 Théories et Démarches du Projet de Paysage (ENSP)
Autres activités professionnelles et/ou responsabilités hors ENSP
Interventions en Master 2 Evaluation et Gestion de l'Environnement et des Paysages de Montagne (institut de géographie alpine, Grenoble 1) et Master 2 Tourisme et environnement (Université Versailles St Quentin en Yvelines)
Participation au programme ANR Trames Vertes Urbaines
Membre du Groupe recherche du Réseau Rural et Périurbain d'Ile de France
Membre du comité de rédaction de la Revue de géographie alpine/ Journal of Alpine Research
Membre du Comité Opérationnel du DIM ASTREA (région Ile de France)
Mini CV
Sophie Bonin est maître de conférences à l'ENSP Versailles, après un parcours d'étude et de recherche sur le paysage, orienté surtout par les approches géographiques (matérielles et sociales). Ingénieur agronome et ingénieur civil, après une thèse à Paris I sous la direction d'Yves Luginbühl, son premier poste de maître de conférences a été à l'Institut de géographie alpine, à Grenoble, dans l'UMR PACTE-Territoires. Puis après un détachement au CETE (Centre d'études techniques de l'équipement) de l'Ouest, à Nantes, elle a rejoint l'ENSP en 2009. Ses travaux ont porté sur les paysages fluviaux, la Loire en particulier et ses aménagements, en ville ou par rapport aux grandes infrastructures ; et récemment sur les trames vertes, et sur la qualification des paysages périurbains. Le fil directeur de ces recherches est la saisie des relations entre les paysages vécus, quotidiens, et les modèles paysagers institutionnalisés. Elle est membre du comité de rédaction de la Revue de géographie alpine, responsable du Master 2 Théories et Démarches du Projet de Paysage, conseillère scientifique de l'Association Patrimoniale de la Plaine de Versailles, membre du Groupe recherche du Réseau Rural et Périurbain d'Ile de France.