UE 1 : Histoire du paysagisme

 
 

Saisie des descriptifs des UE d'un parcours M1 ou M2

Parcours en anglais : saisie en anglais (sauf intitulé UE français/anglais)

Mention : AGROSCIENCES, ENVIRONNEMENT, TERRITOIRES, PAYSAGE, FORET

Parcours : M2 - Théories et Démarches du Projet de Paysage (TDPP)

 

 
 
 
 

Code ROF

EN2589

Intitulé de l'UE (français)

Approches géographiques, historiques et écologiques des paysages d'interface

Intitulé de l'UE (anglais)

Geographical, historical and ecological approaches to interface landscapes

Mots-clés

Paysage ; milieu ; géographie ; écologie ; projets de territoire

Objectifs de l'UE

Ce module accorde une place importante aux expériences de recherche interdisciplinaires et à la transversalité des approches associant théories et pratiques.

On attend de l'étudiant à l'issue de cette UE qu'il soit capable de prendre en compte les principes des approches géographiques, écologiques du paysage, dans une logique de conseil de la maîtrise d'ouvrage des études et des projets de territoire. Sous un angle théorique, l'étudiant apprendra à identifier les problèmes que pose la gestion et la gouvernance des milieux par rapport à la diversité des acteurs et à la complexité des espaces, particulièrement dans les interfaces ville, nature et campagne. Ces problèmes sont explicités dans une histoire longue des rapports des sociétés européennes à la nature et au paysage, rapports politiques, sociaux, écologiques et esthétiques. Sous un angle opératoire, certains outils seront présentés et étudiés, comme outils de connaissance, par exemple les représentations graphiques de paysage, en insistant sur la méthode d'élaboration d'un document de référence.

Contenu de l'UE 

Le paysage est d'abord abordé sous un angle épistémologique en repositionnant le concept dans l'évolution des disciplines. Dans un deuxième temps, le module aborde l'étude des paysages d'interface en privilégiant une entrée par milieux (littoral, montagne, forêt, ville, zone humide) : la diversité de ces milieux est analysée en croisant les regards et en pensant le paysage comme un processus évolutif dans l'interaction entre faits historiques et faits biophysiques. La dimension immatérielle, sensible du paysage, est également intégrée par le biais des modèles symboliques et des représentations sociales qui se lisent à des échelles individuelles et collectives.

Parallèlement, ce module s'appuie sur les notions et concepts opérationnels mobilisés par les paysagistes en situation professionnelle. Les pratiques paysagistes contemporaines marquées aujourd'hui par une forte écologisation des savoirs et savoir-faire sont présentées en relation avec le renouvellement des commandes publiques. 

ECTS

6

 
 
 
 

Compétences 

- Organiser, synthétiser et mettre en valeur des informations géographiques et écologiques, dans une logique de conseil de la maîtrise d'ouvrage des études et des projets de territoire ;

- Argumenter et défendre un point de vue ;

- Organiser, coordonner et conduire le travail au sein d'une équipe sur les interfaces géographiques et écologiques ;

- Produire une documentation de qualité (notamment cartographiques avec maîtrise de la sémiologie graphique) 

Compétences (id pour supplément diplôme)

- Animer une équipe et collaborer avec différents partenaires ;

- Maîtrise des outils et des techniques appliqués à l'expression orale

Compétences complémentaires

 

 
 
 
 

Coordinateur(s)

Y. PETIT-BERGHEM (PR, section CNU 23/ CNECA 2, ENSP), L. GOELDNER-GIANELLA (PR section CNU 23, université Paris 1)

Equipe pédagogique

Coordinateurs + enseignants-chercheurs de Paris1 + équipe de paysagistes-concepteurs-urbanistes (Michel Audouy, Florent Morisseau, Simon Lacourt)

 

Langue d'enseignement

français

Nbre heure CM

42

Nbre heure TD

18

Vol horaire global de travail personnel

21

Nbre heure autres types d'enseignement (ex : tutorat)

 

Durée du stage en semaine

 

Bibliographie conseillée 

BUREL F. & BAUDRY J., 1999. Ecologie du paysage : concepts, méthodes et applications, Paris : Tec et Doc, 359 p.

CORBIN A., 1990, Le territoire du vide. L'occident et le désir du rivage (1750-1840), Paris, Flammarion, Champs Histoire, 407 p.

DONADIEU P., 2002, La société paysagiste, Actes Sud / ENSP, 149 p. Chapitre V : lire les pages sur "la fascination des rivages".

KALAORA B. 2001. « A la conquête de la pleine nature », Ethnologie française, vol. 31, p. 591-597.

LIZET B. & DE RAVIGNAN F. 1994. Comprendre un paysage. Inra Ed, 147p.

LUGINBUHL Y., 2012. La mise en scène du monde. Construction du paysage européen, CNRS Éditions, Paris, 432 p.

PETIT-BERGHEM Y., 2013. Regards sur les littoraux [préface de Micheline Hotyat, postface d'Alain Miossec], Éditions Scérén, Collection « Questions ouvertes », CNDP / CRDP, Paris, 208 p.

 

Prérequis 

 

Période d'enseignement

S1

Lieu de la formation

Versailles et une journée MNHN Paris

Modalités des contrôles des connaissances

1 écrit sous la forme dossier (50 % de la note) et 1 oral à partir d'une question de recherche liée à un thème transversal (50 % de la note)