Les formations de l'École nationale supérieure de paysage

 
 

Face aux transitions sans précédent auxquelles nos sociétés et nos territoires sont confrontés, l’École nationale supérieure de paysage a pour vocation de former des professionnels capables, par le projet de paysage, de remettre les questions du sol, du vivant, de l’énergie et, plus généralement, des usages des espaces au coeur du débat.

Établissement public de l’enseignement supérieur sous tutelle du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, l’ENSP propose une offre complète de formations par la voie de la formation initiale et continue. L’ENSP délivre en propre le Diplôme d’État de Paysagiste conférant le grade de Master ainsi que le diplôme de Concepteur et créateur de jardin dans le paysage, inscrit au RNCP. Elle est partie prenante dans la délivrance de masters et est impliquée dans deux écoles doctorales. Elle s’appuie sur 14 accords de coopération et d’échanges internationaux. L’ENSP offre par ailleurs une large gamme de formations courtes à destination des professionnels et du grand public.

À la rentrée universitaire 2020-2021, l’ENSP proposera aux futurs bacheliers un Cycle préparatoire aux études de paysage (CPEP) organisé sur deux années. La première année, Arts, Paysage, Architecture, est conçue en partenariat avec l'École nationale supérieure d'arts Paris-Cergy et l'École nationale supérieure d'architecture de Versailles.