Les formations de l'École nationale supérieure de paysage

 
 
En 1976, l'École nationale supérieure de paysage (ENSP) de Versailles est créée afin de mettre en œuvre la formation conduisant au diplôme de paysagiste diplômé par le gouvernement (DPLG). Deux autres modalités d'accès à ce diplôme existent : la validation des acquis de l'expérience depuis 2003 et celle de l'apprentissage à partir de la rentrée 2010.
 
 
 
 

Ouverture à l'international

Parallèlement, l'ENSP a développé d'autres diplômes tant en formation initiale qu'en formation continue et créé un site d'enseignement à Marseille. Les formations sont progressivement réformées afin de répondre au schéma européen de l'enseignement supérieur. L'ouverture à l'international est une évidence pour toutes les formations, tant du point de vue du recrutement des étudiants que des contenus enseignés. Le lancement d'EMiLA (European Master in Landscape Architecture) en septembre 2010 avec quatre autres universités européennes ré-affirme cette volonté d'ouverture.
 
 
 
 

Masters en paysage

En matière de masters, l'ENSP propose deux spécialités en cohabilitation avec d'autres établissements :
  • Théories et démarches du projet de paysage.
  • Paysage et aménagement.

 

 
 
 
 

Ecole doctorale et formation continue

La participation de l'ENSP à l'école doctorale ABIES lui permet d'accueillir, au sein de son laboratoire, une quinzaine de doctorants en sciences du paysage.

Par ailleurs, le Certificat d'études supérieures paysagères (CESP), réalisable à Versailles et à Marseille, sanctionne une année complémentaire d'étude, centrée sur le projet de paysage. Il est destiné aux étudiants de niveau master-1.

Enfin, le service de formation continue propose un diplôme de Conception de jardin dans le paysage sur deux ans à temps plein, ainsi qu'une trentaine de stages courts, dont certains sont dédiés à la formation des agents de l'État.