Bloc 6 - Matériaux et DCE

 
 

Objectif

Savoir rédiger les pièces techniques (CCTP, DPGF/BPU-DQE) d'une mise en œuvre d'un revêtement de sol, approfondissement de la connaissance des matériaux et innovations en projet de paysage.

 
 
 

Public

Le programme est ouvert aux professionnels diplômés ou certifiés d'une école de paysage française ; diplômés ou certifiés d'une école reconnue par IFLA ; ainsi qu'aux salariés paysagistes ou autres professionnels travaillant au sein d'une agence dirigée par au moins un paysagiste concepteur associé.

La formation est adaptée pour les jeunes diplômés désireux de s'établir à leur compte, les salariés qui souhaitent devenir chef de projets, les chargés d'études qui recherchent une mise à niveau et les professionnels désireux de perfectionner leurs compétences de maître d'œuvre en paysage.

 
 
 

4 jours dédiés à approfondir la connaissance des revêtements des sols, mobiliers, jeux, structures, les éléments de contrôle et innovations :

  • Jour 1 : INGENERIE VRD

Actualisation et approfondissement en matière de dimensionnement des réseaux (assainissement, réseaux secs) et principes de tracé de voiries / Portance de sols.

  • Jour 2 - REVÊTEMENTS DE SOLS

Description des différents matériaux de revêtements modulaires (pierre naturelle - bois - béton - brique), coulés en place (béton - enrobé - asphalte) / Pièces techniques en fonction des usages, et des coûts / Eléments de contrôle / Analyse des offres des entreprises de travaux et suivi de chantier.

  • Jour 3 - MOBILIER / JEUX ET STRUCTURES

Analyse des règlementations des matériaux (Bois, Métaux...) /Connaissance des fournisseurs / Normes et éléments de contrôle.

  • Jour 4 - ECONOMIE CIRCULAIRE, RECYCLAGE, BILAN CARBONE

Estimations des montants de travaux et économie du projet / Approches analytiques sur le cycle de vie des matériaux (approvisionnement, coûts, tri, assurance) / Projets exemplaires en termes d'économie circulaire, de recyclage et bilan carbone.

 

 

 
 
 

Responsables

Béatrice Julien-Labruyère, enseignante à l'École nationale supérieure de paysage

Étienne Bertrand, enseignant à l'École nationale supérieure de paysage
 
 
 
 

Partenaires

SNCF : Le programme « Pépinière des paysagistes » est soutenu par la SNCF dans le cadre d'un mécénat offrant un prix préférentiel aux paysagistes juniors. Ce parrainage est encadré par le paysagiste concepteur Loïc Pianfetti dans le premier pilier de la chaire Paysage et mobilité de l'École nationale supérieure de paysage et la SNCF. Directeur du bureau d'étude Lak paysage, il souhaite transmettre la maîtrise des techniques résilientes « ferro-paysage » au service des paysagistes et motiver les jeunes talents dans le développement de leur activité de concepteur.

FFP : Le programme « Pépinière des paysagistes » est également soutenu par la Fédération Française du Paysage qui développe au sein d'une commission enseignement, une stratégie de soutien des formations continues favorisant la montée en compétence de la profession de paysagiste concepteur auprès des écoles de paysage et de son réseau de partenaires. Dans sa pratique de maître d'œuvre, le paysagiste concepteur est un professionnel confirmé et incontournable dans la fabrication de la ville et des territoires de demain. A ce titre la Fédération Française du Paysage encourage l'École nationale supérieure de paysage au développement de la formation « Pépinière des Paysagistes - Démarrer son activité » et encourage les jeunes professionnels, experts et acteurs du paysage, à suivre le dispositif car il répond à un réel besoin d'insertion professionnelle.

 
 
 
 

Intervenant(s)

Les formateurs réunis autour de ces blocs sont pour la plupart des paysagistes concepteurs professionnels expérimentés, directeurs d'agences et salariés. Des experts des domaines juridiques et techniques liés aux thématiques des blocs de formation.

Les intervenants transmettent leur expérience, leur actualité et l'innovation en matière de nouvelles formes d'exercice du métier de paysagiste concepteur. Ils participent au sein de cette pépinière à la montée en compétence de la profession.

(La liste sera fournie courant juillet selon l'ouverture des blocs)

 
 
 
 

Droits d'inscription

Tarif par bloc :

Prix jeune diplômé.e* : 200 €

Prix (sans prise en charge) : 350 €

Prix (avec prise en charge) : 500 €

Tarif pour les 7 blocs de formation :

Prix jeune diplômé.e* : 1 400 €

Prix (sans prise en charge) : 2 100 €

Prix (avec prise en charge) : 3000 €

*Les bénéficiaires doivent être titulaires d'un diplôme ou d'un certificat de mois de trois ans, délivré dans une école de paysage reconnue par IFLA Europe (DEP, CCJP, CESP, ingénieur paysagiste,...).

 
 
 
 

S'inscrire

Modalités :

Végétal et DCE fait partie des septs blocs de compétences suivants :

  • Bloc 1 - Créer son agence
  • Bloc 2 - Maîtriser les phases de la maîtrise d'oeuvre
  • Bloc 3 - Sol fertile et DCE
  • Bloc 4 - Eaux pluviales, grises et DCE
  • Bloc 5 - Végétal et DCE
  • Bloc 6 - Matériaux et DCE
  • Bloc 7 - Découvrir le LIM et 3D en paysage

Chaque bloc est organisé sur quatre jours à raison d'un par mois en présentiel à l'École nationale supérieure de paysage à Versailles.

L'inscription est possible par blocs ou pour l'ensemble des blocs.  

Date d'ouverture de la formation :

Les sessions 2021 des 7 blocs de compétences sont prévues d'octobre 2021 à mai 2022.

Procédure d'inscription :

Envoyer le formulaire d'inscription à télécharger ci-dessous accompagné de la copie des diplômes à la formation continue par mél avant le 15 septembre 2021 : s.germain@ecole-paysage.fr

 
 
 
 
M8_cr__tes_luchonnais_1
 
 
 
 

Calendrier

Inscription à effectuer avant le 16 octobre 2021.

Les cours du bloc 6 auront lieu :

  • mercredi 13 avril 2022
  • jeudi 14 avril 2022
  • vendredi 15 avril 2022
  • samedi 16 avril 2022