Signature de la convention de partenariat entre l’École nationale supérieure de paysage et French Heritage Society *

22 mars 2018

 
 


 
 
 
 
Signature ENSP FHS mars 2018

De gauche à droite : Mme Elizabeth F. Stribling (Présidente du Conseil d'Administration de FHS), M. Denis de Kergorlay (Président de FHS), M. Vincent Piveteau (Directeur de l'ENSP), M. Antoine Jacobsohn (Responsable du Potager du Roi).
 
 
 
 

Vincent Piveteau, Directeur de l'École nationale supérieure de paysage, et Denis de Kergorlay, Président de French Heritage Society, ont signé ce mercredi 21 mars 2018 une convention de partenariat pluriannuelle permettant de renforcer une collaboration académique et scientifique initiée en 2010.

Cette convention s'inscrit dans le cadre du très ambitieux programme pédagogique d'échanges transatlantiques mis en œuvre et financé par French Heritage Society depuis maintenant plus de trente-cinq ans.

Elle a pour objet d'organiser, pendant la période estivale, des stages pour les étudiants de l'École nationale supérieure de paysage dans des institutions partenaires aux États-Unis, tels le Chicago Botanic Garden, le Magnolia Plantation and Gardens et Middleton Place à Charleston ou encore la Lyndhurst Mansion dans l'État de New York. Il s'agit de stages ouvriers au cours desquels l'étudiant est amené à s'immerger dans un environnement végétal et à expérimenter sur le terrain un ensemble de situations lui permettant de prendre conscience des opportunités techniques, humaines et financières liées au projet de paysage.

Elle offre en retour la possibilité à des étudiants du département d'architecture du paysage de la faculté d'agriculture de l'Université Cornell (Ithaca, NY) d'effectuer un stage au sein de l'équipe de jardiniers du Potager du Roi, site historique de l'École nationale supérieure de paysage, à Versailles.
 
 
 
 

Une opportunité unique pour les étudiants

Au travers de ce programme, l'École nationale supérieure de paysage offre à une sélection d'étudiants une opportunité unique de vivre une expérience horticole et paysagère à l'international. C'est également une occasion pour l'établissement de nouer des liens pérennes avec de grandes écoles américaines. Pour French Heritage Society, c'est enfin une opportunité d'enrichir les échanges franco-américains dans un domaine original, l'art du paysage et des jardins, domaine d'excellence réciproque et historique.

« Avant d'arriver à Versailles et de commencer à travailler au Potager du Roi, je pensais que j'allais repartir avec des connaissances et du savoir-faire nécessaires à la culture d'un jardin potager historique. J'imaginais que le Potager du Roi était un jardin de démonstration, donnant à voir les plantes alimentaires qui fournissaient la table des jardins potagers et des petites fermes urbaines qui avaient comme priorité la production. Je m'attendais à pouvoir comparer les méthodes d'un jardin historique à celle des jardins contemporains à haut rendement. Mais après plusieurs jours de travail aux côtés des jardiniers, il était évident que le Potager du Roi n'était pas tel que je m'y attendais. Le Potager du Roi n'est pas un endroit facile à expliquer. Ce n'est pas un simple jardin de démonstration où les jardiniers travaillent pour le conserver dans son état du 17e et du 18e siècle. Le Potager du Roi est, comme tout paysage, un endroit complexe. Il ne peut pas être catégorisé comme seulement un genre de jardin. [...] Mon stage au Potager du Roi a été à la fois un renforcement des raisons pour lesquelles j'ai choisi de devenir un paysagiste et une inspiration pour ce que je voudrais explorer comme concepteur. »

témoigne Judith Yang, stagiaire au Potager du Roi, été 2014.
 
 
 
 

__________________
* French Heritage Society est une association américaine à but non lucratif fondée en 1982 qui poursuit trois missions :
  • sauvegarder le patrimoine architectural et culturel français présent en France et aux États-Unis en recherchant des fonds pour sa restauration, conservation et l'attribution de prix ;
  • préserver et transmettre les compétences, les savoirs et l'amour du patrimoine grâce aux programmes d'échanges transatlantiques ouverts aux étudiants, architectes et artisans ;
  • renforcer l'amitié franco-américaine et les échanges interculturels par l'organisation de voyages en France et aux États-Unis, de cours, de conférences, de galas et bien d'autres événements de part et d'autre de l'Atlantique.

Depuis 35 ans, French Heritage Society a :

  • permis à près de 450 étudiants d'effectuer des stages de part et d'autre de l'Atlantique ;
  • remis plus de 570 prix de restauration à des édifices culturels pour plus de 20 millions de dollars (financements associés compris).
 
 
 
 


 
 
 
 
French Heritage Society