Séminaire Communs et paysage – Intervention de Bénédicte Grosjean

 
 

Structures territoriales des communs : le rôle de l'imbrication - Etudes de cas chez E. Ostrom. Ouverture vers l'urbanisme critique contemporain

Mercredi 10 avril à 14h Salle Edouard André à l'ENSP (Versailles)

Architecte de formation, B. Grosjean s'intéresse aux relations entre les systèmes de communs tels quel décrits par E. Ostrom (1990) et les structures spatiales et organisationnelles du territoire dans lesquels ils s'inscrivent, et qu'ils transforment. Élargissant la typologie de relations possibles entre formes de foncier, type de ressources et droits associés (identifiée dans l'article des Carnets du Paysage n°33), elle s'interroge sur les apports de la théorie des communs aux questions contemporaines de l'urbanisme critique, dont la justice spatiale.