De l'assiette aux paysages

22 octobre 2021

 
 

Séminaire Agropaysage 2021 – 10e édition

Les étudiants en 3e année de formation au Diplôme d'État de Paysagiste et en Master 2 Théories et démarches du projet de paysage à l'École nationale supérieure de paysage, les étudiants en architecture à l'École d'architecture de Nancy (ENSAN) et en agronomie à l'École Nationale Supérieure d'Agronomie et des Industries Alimentaires, se sont retrouvés du 10 au 15 octobre 2021 pour la 10e édition du séminaire Agropaysage, à la Bergerie de Villarceaux.

 
 
 
 
Devant__tableVillarceaux

Les étudiants devant l'étable à la Bergerie de Villarceaux. Photo : École nationale supérieure de paysage.
 
 
 
 

Pour cette 10e édition du séminaire Agropaysage, les étudiants ont concentré leur réflexion sur les reconnexions entre alimentation, agriculture et paysage à l'aune de l'étude d'un récent instrument de politique publique, le Projet alimentaire territorial (PAT). En effet, le PAT offre des moyens d'action et d'animation pour mettre en relation les différents acteurs de la production agricole, de la transformation et distribution alimentaire, des organismes techniques agricoles, avec les collectivités territoriales.

Depuis 2020, deux territoires complémentaires ont décidé de mettre en place un PAT commun :

  • le Parc Naturel Régional du Vexin, un territoire rural marqué par les grandes cultures et protégé par le code de l'environnement comme site inscrit avec de fortes préoccupations locales pour la préservation des paysages et de l'architecture vexinoises ;
  • la Communauté d'agglomération de Cergy-Pontoise, une ville nouvelle développée à partir des années 1960, qui comprend un bassin important de consommation, y compris collective (campus universitaire important, tissu d'entreprises).

Ce PAT de la communauté d'agglomération de Cergy-Pontoise et du Vexin français (PAT de CACP-VF) vise d'une part à dynamiser et diversifier les productions agricoles locales à destination de l'alimentation humaine, renforcer les circuits courts et filières locales de consommation tout en adoptant une posture de sensibilisation et d'éducation à l'alimentation.

Au moyen d'une approche interdisciplinaire fondée sur le paysage, l'architecture et l'agronomie, les étudiants ont été invités à concevoir des projets de diversification agricole répondant aux enjeux sociétaux portés par le PAT de CACP-VF.

 
 
 
 

Pour ce faire, les étudiants ont appréhendé le contexte local et les enjeux liés au PAT à travers la réalisation de diagnostics de trois « fermes-projets » spécialisées en grandes cultures et peu diversifiées :

  • le diagnostic Indicateurs de Durabilité des Exploitations Agricoles (IDEA), dont l'objectif est la compréhension du fonctionnement de l'exploitation et des choix opérés par l'exploitant au regard d'une évaluation de la durabilité ;
  • le diagnostic paysager du territoire de l'exploitation, dont l'objectif est la compréhension du contexte paysager, l'analyse de ses déterminants, l'identification des enjeux paysagers et la mise en lumière des interactions paysages et pratiques agricoles ;
  • le diagnostic architectural à l'échelle du territoire de l'exploitation agricole, qui vise la compréhension du contexte architectural, de ses déterminants et l'identification des enjeux architecturaux en présence.
 
 
 
 
11octGamachesenVexin

Visite d'une ferme céréalière en agriculture biologique tenue par Juliette Lemetais, Gamaches-en-Vexin. Photo : École nationale supérieure de paysage.

Dans un second temps, les étudiants ont été amenés à découvrir les démarches de diversifications agricoles dans le territoire et les enjeux liés à celles-ci, à travers l'exploration de neuf exploitations présentant différentes démarches de diversification agricole à destination de filières courtes et alimentaires sur le territoire.

 
 
 
 
12octFermedeVaulezard

Visite de la ferme de Vaulézard, projet d'installation d'une agriculture diversifiée et intégrée (moutons, chèvres laitières, fromagerie, vente directe), Viennes-en-Arthies. Photo : École nationale supérieure de paysage.
 
 
 
 
13octobre_agroforesterievillarceaux

Agroforesterie, domaine de Villarceaux, exploitation agricoles intégrant des pratiques agroécologiques et une diversification agricole. Photo : École nationale supérieure de paysage.
 
 
 
 

Le 15 octobre dernier, les étudiants ont restitué en binômes leurs projets de diversification agronomique, architecturale et paysagère auprès des chargés de projets du PAT que sont les chargés de mission et élus du Parc Naturel Régional du Vexin français et de la communauté d'agglomération de Cergy-Pontoise.

 
 
 
 

Partenaires

L'École nationale supérieure de paysage remercie tous les partenaires du séminaire Agropaysage 2021 :

  • le Centre d'Écodéveloppement de Villarceaux, basé à la Bergerie de Villarceaux ;
  • l'École Nationale Supérieure d'Agronomie et des Industries Alimentaires (ENSAIA) ;
  • l'École Nationale Supérieure d'Architecture de Nancy.