Retour sur la soutenance de thèse de doctorat de Roberta Pistoni

16 décembre 2020

 
 

Le 23 novembre dernier, Roberta Pistoni a soutenu sa thèse de doctorat en sciences du paysage intitulée Landscape planning and design for energy transition in France and the Netherlands. Principles, practices, recommendations ("Le projet de paysage au service de la transition énergétique en France et aux Pays-Bas. Principes, pratiques, recommandations.").

 

 

 
 
 
 
1

Le paysage des Monts de Lyonnais et les flux d'énergie visible et invisible le façonnant, 2019

Diplômée en architecture à Politecnico di Milano en Italie, Roberta a toujours pris soin durant son parcours de développer ses compétences en paysage. Elle a commencé par nouer plusieurs collaborations dans des bureaux d'architecture et de paysage en Italie et en France, ce qui lui a offert de participer à une grande diversité de projets d'aménagement, de toute échelle, à travers les dimensions architecturale, urbanistique et paysagère.

 
 
 
 
2

Plaine agricole avec implantations éoliennes et photovoltaïques, CC du Thouarsais, 2018

Forte de ces expériences professionnelles, Roberta décide en 2014 de suivre le master 2 Théories et démarches du projet de paysage (TDPP), ce qui l'amène à entamer sa thèse en décembre 2015. Rattachée à l'école doctorale Agriculture, Alimentation, Biologie, Environnement, Santé (ABIES) de l'Université Paris-Saclay, elle conduit ses recherches au sein du Laboratoire de recherche en projets de paysage de l'École nationale supérieure de paysage en codirection avec le Landscape architecture and spatial planning group de Wageningen University aux Pays-Bas.

Sa thèse a d'ailleurs obtenu le label de « doctorat européen » grâce à sa forte dimension internationale matérialisée par un séjour de recherche de sept mois aux Pays-Bas, par la rédaction et la soutenance en langue anglaise ainsi que la présence de membres internationaux dans le jury.

 
 
 
 
3

Paysage venteux pour les loisirs et la production d’énergie éolienne, Goeree-Overflekkee, 2017

Sa thèse contribue à la réflexion sur la transition énergétique par le prisme de l'énergie et du projet de paysage en s'interrogeant sur le rôle joué par l'aménagement du territoire et le projet de paysage dans les stratégies et synergies de gestion énergétique. 

À travers une comparaison entre la France et les Pays-Bas, sa recherche s'intéresse aux projets de territoire préconisant l'usage et la production raisonnée de l'énergie ainsi qu'aux différentes facettes du métier de Paysagiste-concepteur. Tirant les enseignements et conclusions d'études de cas observés, sa thèse promeut des pratiques de projet et offre des recommandations d'outils d'aménagement susceptibles de participer à la transition énergétique.

 
 
 
 

Composition du jury

  • M. Jean-François Coulais, Professeur, ENSA Paris Malaquais, Président du jury
  • Mme Vanesa Castan Broto, Professorial Fellow, University of Sheffield, Rapportrice
  • M. Sören Schöbel-Rutschmann, Associate Professor, Technische Universität München, Rapporteur
  • M. Gilles Debizet, Maître de conférences, Université Grenoble Alpes, Examinateur
  • Mme Sophie Bonin, Maître de conférences, École nationale supérieure de paysage, Co-encadrante de thèse & Examinatrice
  • M. Patrick Moquay, Professeur, École nationale supérieure de paysage, Directeur de thèse
  • M. Sven Stremke, Associate Professor, Wageningen University & Research, Co-directeur de thèse
 
 
 
 

Partenaires

La thèse a été soutenue et financée par la Chaire d'Entreprise paysage et énergie de l'École nationale supérieure de paysage et la Direction générale de l'Enseignement et de la Recherche du Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation.

Le projet de recherche a été lauréat de :

  • l'appel à candidature 2018, Mécénat Caisse des Dépôts pour la recherche en architecture et en paysage.
  • la bourse d'excellence « Éole » du Réseau franco-néerlandais del'enseignement supérieur et de la recherche (RFN), session automne2016, pourunséjour derecherche aux Pays-Bas de 7 mois en 2017.
La thèse a enfin été labellisée par le programme Infrastructures de transports terrestres, écosystèmes et paysages (ITTECOP).
 
 
 
 

Accès

La thèse est consultable au Centre de documentation de l'École nationale supérieure de paysage à Versailles, au format numérique sur la bibliothèque de l'AgroParisTech et en ligne sur HAL.

Plusieurs articles issus du travail de recherche peuvent être consultés en ligne :

  • Pistoni Roberta & Stremke Sven. 2019. « Practices in transition': De bijdrage van  Nederlandse en Franse landschapsarchitecten aan de energietransitie vergeleke » [« Practices in transition: A comparison of how Dutch and French landscape architects contribute to energy transition »], Landschap 2019 (4), p. 240-245. (Available in English and Dutch language): https://cloud.topia.fr/index.php/s/oA92kqoWraTAi9H
  • Pistoni Roberta, Bonin Sophie. 2017. "Urban metabolism planning and designing approach between quantitative analysis and urban landscape". City, Territory and Architecture. 4:20 : 
  1. https://doi.org/10.1186/s40410-017-0076-y2013
  2. https://cityterritoryarchitecture.springeropen.com/articles/10.1186/s40410-017-0076-y