Offres d'emploi : La Chaire Paysage et énergie recrute deux collaborateurs pour le projet "Occitanie"

23 décembre 2019

 
 

Contexte

Le territoire français comporte plus de 100 000km de lignes électriques haute et très haute tension. RTE (Réseau de transport électrique) est une entreprise avec mission de service public dont l’objectif est l’entretien et le développement de ce réseau.
 
La prévision du développement des infrastructures de réseaux est l’une des missions de RTE. Cette prévision s’établit notamment par RTE à travers la révision des Schémas régionaux de raccordement au réseau d’énergies renouvelables (S3RENR) en collaboration avec ENEDIS et les autres distributeurs, en lien avec le conseil régional et la DREAL concernés, les producteurs et autres parties prenantes, avec pour objectif de déterminer les investissements sur le réseau (et les impacts associés : coûts des infrastructures, impact environnemental…) nécessaires à l’accueil d’un volume d’énergies renouvelables (EnR) tenant compte des ambitions du Schéma régional d'aménagement, de développement durable et d'égalité des territoires (SRADDET), de la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) et de la dynamique régionale et en considérant les estimations de gisements localisés par les producteurs.
 
Aujourd’hui, les S3RENR considèrent les aspects paysagers uniquement sous l’angle de la préservation, en sanctuarisant des zones de non implantation d’EnR ou du réseau associé. RTE et l’ENSP souhaitent aborder la question du paysage sur le développement des ouvrages de façon plus projectuelle tout en restant dans le cadre régional et en amont. L’objectif est d’intégrer la démarche paysagère dans cette nouvelle planification des territoires.
 
Il s’agit donc d’examiner sur un cas concret de S3RENR comment la question paysagère peut être traitée à ce stade du processus, tant dans le champ de la concertation du schéma que dans les propositions de localisation et/ou d’aménagement des ouvrages qui le constituent. Une réflexion préalable sur la zone d’étude et les marges de manoeuvre est nécessaire.
 
 
 
 

Niveau de recrutement et conditions

Niveau : Master en conception (paysagiste, architecte, urbanisme).
 
Durée : 4 mois, démarrage mi-janvier 2020
 
Conditions : CDD. Poste de catégorie A , niveau ingénieur d’études (2022 €de salaire brut mensuel). Basé à l’ENSP, Potager du Roi, Versailles.
 
 
 
 

Candidature

CV et lettre de motivation à envoyer au plus tard le 10 janvier 2020 à Auréline Doreau, chef de projet Chaire Paysage et Energie - a.doreau@ecole-paysage.fr, Bertrand Folléa, responsable Chaire Paysage et Energie - bfollea@gmail.com