Offre d'emploi : maître/maîtresse de conférence associé(e) mi-temps en « projet de paysage, cycle L1 à L3 »

07 avril 2021

 
 

CDD de 3 ans Prise de poste souhaitée au 1er septembre 2021

Présentation de l'établissement :

L'École nationale supérieure de paysage est un établissement public de formation, de recherche et de création de référence dans le domaine de la conception en paysage. Il est placé sous la tutelle du ministère chargé de l'agriculture, ainsi que du ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche (www.ecole-paysage.fr). L'école est située sur le site historique du Potager du Roi dont elle assure la conservation, la gestion et la valorisation.
L'école assure la formation paysagistes concepteurs qui seront titulaires du Diplôme d'Etat de Paysagiste (DEP). Depuis la rentrée 2020-2021, la mise en place progressive d'un cycle préparatoire aux études de paysage modifie le cursus actuel de l'école en ajoutant 2 années post baccalauréat.
La 1ère année Art-Paysage-Architecture (APA), en commun avec l'école d'art de Cergy et l'école d'architecture de Versailles,
La 2e année, à partir de la rentrée 2021-2022 est une année de classe préparatoire aux études de paysage (CPEP) propre à l'École nationale supérieure de paysage qui prépare et amorce l'entrée en cycle DEP au niveau licence 3.
L'école intervient dans différents cursus de formation initiale (niveau master et niveau doctoral) et continue (certificat d'études supérieures en paysage ; formation des concepteurs de jardins dans le paysage, notamment).
Une spécificité forte de l'École nationale supérieure de paysage est l'enseignement et l'apprentissage du projet de paysage.
En dehors des enseignants permanents, l'école fait appel à des professionnels et spécialistes qui constituent l'une des forces de l'École nationale supérieure de paysage. Près de 300 professionnels participent à la pédagogie, reflétant la richesse de la formation.
L'école a une activité de recherche, hébergée au sein du LAREP (laboratoire de recherche en projet de paysage), qui abrite 33 chercheurs, enseignants chercheurs et doctorants. Les orientations de recherche sont précisées à l'adresse (http://www.ecole-paysage.fr/site/recherche_fr/)

Présentation du Poste :

Il s'agit de développer au sein des ateliers projet, une pédagogie s'inscrivant principalement dans le cycle Licence des études en paysage : Art-Paysage-Architecture (APA), Cycle Préparatoire aux Etudes en Paysage (CPEP) et DEP1 (niveau L3).
L'expérience du terrain, l'expérimentation par la volumétrie, le dessin des formes du relief et des matières du vivant, sont les socles de ce cycle.
Ce sera le fil conducteur de la pédagogie du projet de paysage à développer dans divers modules, en particulier : Voyage et découverte d'un territoire hors Ile de France (APA), Dehors-Dedans (CPEP), Relief, socle et strates (DEP1)...
La capacité à conduire une pédagogie innovante et expérimentale, et à développer l'utilisation des outils graphiques, plastiques et numériques (nouvelles technologies de conception virtuelle) pour favoriser l'autonomie créative des étudiant(e)s est une demande forte.
Le candidat ou la candidate devra maitriser les allers-retours entre pratique professionnelle et élaboration de formes paysagères variées. Il ou elle témoignera d'une vision transversale des théories et pratiques du projet de paysage, incluant l'adéquate mobilisation des outils numériques. Une partie des enseignements pourra être effectuée si nécessaire selon des modalités de pédagogie à distance. 

Nature des tâches :

La personne recrutée assure les tâches suivantes :

  • Elle enseigne le projet de paysage principalement auprès des étudiants en formation APA, CPEP et DEP1 (192 H équivalent TD de face à face élèves) et peut également être amenée à superviser les stages.
  • Elle participe à la réflexion sur l'enseignement du projet dans l'école, en lien avec les autres disciplines dans un souci permanent d'échanges, de collaborations et de transversalités.

A ce titre, elle pourra intégrer différents groupes de travail, instances décisionnelles ou consultatives.

  • Elle participera activement aux opérations de recrutement national (JPO, concours, recrutement sur titres...) et internationales.
  • En lien avec le responsable des partenariats, elle peut susciter l'émergence d'une commande, pouvant fournir matière à des ateliers, des stages, à des esquisses ou des travaux d'étude et de recherche. En lien avec l'équipe pédagogique de l'ENSP, elle participe à l'inscription de l'école dans son environnement de recherche scientifique et universitaire.

Elle conduit, en lien avec la direction de la communication des mécénats et des partenariats, des opérations de valorisation des travaux des étudiants.

  • Elle travaillera en étroite collaboration avec la direction de l'enseignement et de la vie étudiante pour l'accompagnement des étudiants qui pourraient rencontrer des difficultés dans leur parcours de formation (assiduité, handicap, difficultés d'apprentissage...)
  • Elle s'assurera de la conduite de ses enseignements dans le respect du règlement intérieur de l'ENSP et des règles d'hygiène et de sécurité.

Profil :

Le candidat ou la candidate aura

  • Une expérience professionnelle de paysagiste concepteur d'au moins 3 ans.
  • Une expérience d'enseignement en atelier de projet et devra pouvoir exprimer une démarche projectuelle ou une méthodologie d'enseignement du projet de paysage clairement thématisée et située dans le cursus ciblé dans ce profil.
  • Une maîtrise des outils numériques sera appréciée, avec une capacité à construire une réflexion sur leur utilisation dans l'enseignement du projet de paysage.
  • Un intérêt et une maitrise pour l'approche conceptuelle par le travail en volumes et en maquettes.
  • Ce poste nécessite une personne fortement impliquée dans la vie de l'école, faisant preuve d'autonomie, d'adaptabilité et de rigueur. Elle devra posséder une réelle motivation pour l'enseignement et pour la pédagogie. Il est attendu de réelles aptitudes et une expérience en organisation du travail en équipe.
 
 
 
 

Rémunération selon expérience en référence à la grille indiciaire des maitres de conférences de l'enseignement supérieur agricole.

Lieu d'exercice : École nationale supérieure de paysage, 10 rue du Maréchal Joffre, le Potager du Roi, 78000 Versailles

Candidatures et Contacts :

Les candidats transmettront, par messagerie électronique (en précisant la référence du poste « POSTE 2021-12 MCF associé, cycle L1 à L3 ») à Vincent Piveteau avec copie à Bruno Tanant et Agnès Dross (coordonnées ci-après)

  • Un CV,
  • Une lettre de motivation d'une page A4
  • Une note de positionnement pédagogique en lien avec le profil du poste : sur l'enseignement et la pratique du projet de paysage, sur la manière dont le ou la candidat(e) intègre l'innovation, les liens entre disciplines (5 pages A4 maximum)
  • Un book présentant ses travaux, réalisations et formations.

M. Bruno Tanant, responsable du département « projet » b.tanant@ecole-paysage.fr
M. Vincent Piveteau, directeur, v.piveteau@ecole-paysage.fr / 01 39 24 62 02
Mme Agnès Dross, cheffe du service des ressources humaines a.dross@ecole-paysage.fr / 01 39 24 62 14

La date limite de candidature est fixée au 7 mai 2021 .

Les candidats sélectionnés seront reçus en entretien début juin.

Dans le cadre de la politique visant à favoriser un égal accès à la fonction publique, les candidatures seront examinées par un jury mixte formé au processus de recrutement.

 
 
 
 

Annexe : Rappel des Conditions statutaires de recrutement (décret 95-621 du 6 mai 1995 relatif aux personnels enseignants associés ou invités dans les établissements d'enseignement supérieur et de recherche relevant du ministère de l'agriculture.)

Les nominations des professeurs et maîtres de conférences associés sont prononcées par les autorités compétentes pour la nomination des enseignants-chercheurs titulaires de même catégorie sur la proposition du conseil scientifique de l'établissement concerné. Cette proposition doit être accompagnée de l'avis favorable du conseil d'administration de l'établissement ou de l'instance qui en tient lieu. [...] Des personnalités françaises ou étrangères justifiant depuis au moins trois ans d'une activité professionnelle principale, autre qu'une activité d'enseignement, et d'une expérience professionnelle en rapport avec la discipline concernée peuvent être recrutées en qualité de professeur ou de maître de conférences associés à mi-temps. Les intéressés sont tenus d'effectuer un service d'enseignement et de recherche d'une durée égale à la moitié de celle qui s'applique aux personnels titulaires de même catégorie. La cessation de leur activité principale entraîne de plein droit la cessation du contrat d'association au terme de l'année scolaire en cours. Toute cessation de fonctions anticipée intervenant à la demande de l'intéressé est prononcée par arrêté du ministre chargé de l'agriculture. Les agents publics postulant à des fonctions d'enseignant associé à mi-temps doivent obtenir une autorisation de l'autorité hiérarchique dont ils relèvent. Celle-ci est réputée acquise à l'expiration d'un délai de deux mois suivant la réception de la demande. Les agents publics exerçant dans un établissement d'enseignement ou de recherche ne peuvent être nommés enseignants associés à mi-temps.