Offre d'emploi : deux chargés de mission d'étude de cas en recherche-action CDD 6 mois (H/F)

22 novembre 2022

 
 

Paysage et énergies renouvelables en région Bourgogne Franche-Comté

Offre d’emploi pour 2 chargés de mission, 2 postes à pourvoir

Durée : 2 CDD de 6 mois démarrage janvier 2023

Conditions : CDD. Rémunération, 1 891 € brut mensuel
Poste basé à l'ENSP Versailles. Possibilité d'effectuer la mission en télétravail, à convenir.
Plusieurs déplacements de 2 à 4 jours sur le terrain en Bourgogne Franche-Comté et réunions à Paris et Versailles

Profils : Formation en paysage, architecture ou urbanisme, sciences humaines et sociales (sociologie, anthropologie, géographie, psychologie sociale, sciences politiques), formation en énergétique et environnement, autres profils possibles. Niveau master. Débutants bienvenus.

Présentation de l'environnement professionnel

L'École nationale supérieure de paysage est un établissement d'enseignement supérieur sous tutelle du ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation qui forme des paysagistes diplômés d'État. Elle propose une offre complète de formations dans le domaine du paysage, par la voie de la formation initiale et continue.

L'établissement est implanté sur le site historique du Potager du Roi, à Versailles, dont il assure la gestion, la conservation et la valorisation. Il dispose également d'un site de formation à Marseille.

Créée en 2015 à l'École nationale supérieure de paysage, la Chaire Paysage et énergie a pour objet de développer des compétences nouvelles et partagées et de permettre aux acteurs de la transition énergétique et aux professionnels du paysage de travailler ensemble. Elle déploie ses activités sur 4 axes : la formation, la recherche, la création et la capitalisation/diffusion de ses travaux.

Objectifs du poste 

La mission aura pour but d'examiner les conditions de mise en place de la démarche de paysage pour engager la transition énergétique des territoires en Bourgogne Franche-Comté, et de la favoriser par l'installation d'un réseau d'acteurs concernés.

Pour ce faire, elle établira un diagnostic du lien paysage-énergie à travers une étude régionale et cartographique (phase 1), des analyses de cas et des enquêtes auprès des acteurs (phase 2), des préconisations et formalisation des résultats de la recherche (phase 3).

Description des missions à exercer ou des taches à exécuter 

Une approche conjointe Chaire Paysage et énergie de l'ENSP et Collectif Paysages de l'après-pétrole (PAP)
La recherche-action sera menée conjointement par ces deux entités.

Le Collectif des Paysages de l'après-pétrole est un think tank composé de 70 professionnels engagés dans la transition écologique. Il a pour objectif de redonner durablement à la question du paysage un rôle central dans les politiques d'aménagement du territoire, dans un contexte de transition énergétique. Il propose des actions concrètes (animations, outils et méthodes) et des plaidoyers (élaboration d'idées, publications, veille, fédération et mise en réseau d'acteurs, colloques), imaginés collectivement au sein de groupes de travail.

4 chargés de mission constitueront une équipe multidisciplinaire, suivie par la Chaire Paysage et énergie et encadrée par des experts du Collectif Paysages de l'après-pétrole.

Les travaux seront découpés en plusieurs phases

Chargé de mission CDD 6 mois (H/F)
PHASE 1
PHASE 2
PHASE 3
Chargé de mission CDD 6 mois (H/F)
PHASE 1PHASE 2
PHASE 3
Chargé de mission CDD 4 mois (H/F)
 PHASE 2
 
Chargé de mission CDD 4 mois (H/F)
 PHASE 2
 
Suivi Chaire Paysage et énergie
 PHASE 1  PHASE 2
 PHASE 3
Encadrement PAP
 PHASE 1
 PHASE 2
 PHASE 3

Phase 1 :  Etude régionale et cartographique : 1 mois
S'approprier et questionner les études existantes en Bourgogne Franche-Comté et cartographier les enjeux énergies & paysages.

Analyse de l'ensemble de la vaste documentation à disposition pour préparer leur confrontation à la réalité du terrain. Proposer les premiers types de cartographie et les questionnements terrain.

Comprendre et rendre compte des contextes locaux, des postures et des jeux des acteurs. Prendre en compte les aspects historiques et socio-économiques afin d'éclairer les attentes locales.

Diagnostic aux échelles nationale, régionale, des territoires et des sites.
Mise en évidence des potentialités paysagères de développement des EnR (dont les éoliennes).

Phase 2 : Analyse de cas et enquêtes : 4 mois

Renfort de 2 chargés de mission pour constituer une équipe de 4 personnes

Constitution de la nouvelle équipe : partage des connaissances acquises et élaboration de la stratégie à adopter selon les profils

Analyse de cas

Les analyses de cas porteront sur des territoires dont le choix sera issu du résultat de la phase 1. Les critères de réussite et d'échec seront mis en évidence et analysés pour en tirer des enseignements méthodologiques. Le travail de terrain permettra d'illustrer et de porter un regard analytique et critique des développements d'énergies renouvelables dans la réalité sensible des paysages. Une identification et des propositions de nouveaux développements seront illustrés dans des secteurs identifiés comme favorables, montrant des pistes d'inscriptions paysagères créatives et enclines à l'appropriation par les populations.

Enquête : arpenter ces territoires, mettre les études à l'épreuve du terrain

Confronter les travaux aux réalités vécues par les acteurs, analyser leur pertinence. L'étude viendra pour cela expérimenter / proposer / inventer des méthodes paysagères adaptées à des territoires ciblés, méthodes qui facilitent l'identification des enjeux et leviers paysage & énergie, à la bonne échelle.

Sur la base d'un premier repérage terrain, des supports visuels de projets seront créés. Elles serviront de support pendant l'enquête terrain auprès des acteurs. Elles chercheront à mettre en évidence les sensibilités des populations, des élus et des acteurs de l'aménagement au paysage et à l'énergie, à mettre en évidence les points de blocage et à évaluer le potentiel d'adhésion aux démarches de paysage en faveur de la transition énergétique.

Des journées de travail avec des experts du Collectif Paysages de l'après-pétrole (PAP) faciliteront le niveau d'analyse pour les enquêtes de terrain et leur restitution.

Le rapport détaillera un diagnostic de paysage et des propositions projectuelles spatialisées qui en découlent, alimentées par des productions graphiques (dessins, photos, esquisses, perspectives, ...) et un compte-rendu de l'enquête.

Phase 3 : Préconisations et formalisation des résultats de la recherche action : 1 mois

Le rendu de l'étude et de l'enquête comprendra un rapport, son résumé et autres outils de communication ainsi que la restitution orale de l'étude.  

Champ relationnel du poste 

L'équipe aura pour référents la coordinatrice du Collectif PAP, la chargée de mission et le responsable de la Chaire Paysage et énergie. L'équipe bénéficiera d'apports d'experts dans différents domaines (agronomie, économie, énergie, ethnologie, paysage, philosophie...) mobilisés par le Collectif PAP.

Comités de pilotage de l'étude :

4 ou 5 comités de pilotage, composés à minima de l'ADEME, du Collectif PAP et de la Chaire Paysage et énergie, suivront l'évolution de l'étude.

Compétences liées au poste 

Savoirs

Compétences indispensables

  • Méthodes d'analyse et de diagnostic
  • Connaissance des dispositifs et opérateurs du développement territorial
  • Maîtriser les techniques d'enquête

Compétences appréciées

  • Connaissance du milieu associatif et du fonctionnement des collectivités publiques
  • Intérêt pour les enjeux de la transition énergétique (sobriété, efficacité, et filières de production des énergies renouvelables)
Savoir Etre /Savoir-faire

Compétences indispensables

  • Goût du contact et du terrain
  • Autonomie et adaptabilité
  • Curiosité, ouverture d'esprit
  • Esprit d'équipe
  • Etre force de proposition pour développer une stratégie d'enquête, analyser, synthétiser, cartographier
  • Exprimer et structurer des idées par écrit
  • Savoir appréhender une diversité d'enjeux et articuler les différentes échelles
  • Savoir mener des entretiens sur le terrain

Compétences appréciées

  • Observatoires et systèmes d'information cartographique
  • Aisance dans la présentation orale
  • Maîtriser les techniques et les outils de conception (dessins, schémas, photomontages, vidéo, ...)
  • Maîtriser et chiffrer les ordres de grandeur des besoins et capacités de production et d'économie énergétiques des territoires
Personnes à contacter

Émilie Bonnet, chargée de mission, e.bonnet@ecole-paysage.fr

Pour les questions relatives au contrat : Xavier Foucat, Directeur des Ressources Humaines, x.foucat@ecole-paysage.fr 
 
Modalités de dépôt des candidatures 

2 postes à pourvoir
Possibilité de présenter une candidature seule ou en binôme  

Date de publication : 19 novembre 2022

Date limite de candidature : 19 décembre 2022

Fournir : une lettre de motivation, un CV et un book (si adapté à votre profil)

A recutement@ecole-paysage.fr, Bertrand Folléa, b.follea@ecole-paysage.fr
copie Émilie Bonnet, e.bonnet@ecole-paysage.fr