Offre d'emploi : Chargé de recherche paysage et numérique

18 mai 2021

 
 
Présentation de l'environnement professionnel :

L'École nationale supérieure de paysage est un établissement public de formation, de recherche et de création de référence dans le domaine de la conception en paysage. Implanté à Versailles et à Marseille, il est placé sous la tutelle du ministère chargé de l'agriculture, ainsi que du ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche.

L'école assure :

  • la formation des paysagistes concepteurs jusqu'au niveau master 2 (diplôme d'État de paysagiste - DEP accessible sur concours à bac+2 ; cycle préparatoire aux études paysagistes - CPEP -pour un accès post-bac)
  • un parcours de master 2 à orientation recherche (Théories et démarches du projet de paysage - TDPP) rattaché à la mention Agrosciences, environnement, territoires, paysage, forêt (AETPF) de l'Université Paris-Saclay, ainsi que des parcours doctoraux.
  • des parcours en formation continue (certificat d'études supérieures en paysage ; formation de concepteurs de jardins dans le paysage, notamment).

L'école a une activité de recherche organisée au sein du LAREP (Laboratoire de recherche en projet de paysage), qui héberge 15 chercheurs et enseignants-chercheurs, de disciplines variées (paysagisme, histoire, géographie, sociologie, science politique, urbanisme, agronomie, ethno-botanique, écologie...), et une dizaine de doctorants.

L'école comprend 32 enseignants permanents, enseignants-chercheurs, contractuels Etat ou école, ingénieurs de recherche. Près de 300 professionnels participent à la pédagogie, reflétant la richesse des parcours de formation.

Le laboratoire de recherche

Le laboratoire de recherche en projet de paysage (LAREP) est une unité propre labellisée par la direction générale de l'enseignement et de la recherche du ministère de l'agriculture. Il offre une configuration originale du fait qu'il met en contact divers acteurs du champ du paysage, amenés à partager des préoccupations de recherche communes : enseignants-chercheurs, doctorants mais aussi chercheurs associés, paysagistes concepteurs, ingénieurs, et étudiants avancés. Les orientations de recherche sont organisées suivant deux axes. Elles sont précisées à l'adresse (http://www.ecole-paysage.fr/site/recherche_fr/Projet-scientifique__1.htm ) et sur le site-plateforme du laboratoire et du master TDPP : www.topia.fr .

Les champs disciplinaires sont variés, la position des projets de recherche portés par le LAREP est en général à l'interface entre différentes sciences humaines et sociales et les sciences du vivant, ou les sciences de l'ingénierie ou de la conception. C'est une communauté de chercheurs surtout soudée par les approches théoriques et/ou pratiques du paysage et du projet de paysage.

Objectifs du poste :

Le chargé de recherche participe aux enseignements, concourt à la mise en oeuvre des activités de recherche, de diffusion des connaissances et de valorisation de l'information scientifique et technique ; il contribue au bon fonctionnement général du laboratoire de recherche en paysage. 

Description des missions à exercer ou des taches à exécuter :

Inscription dans la formation

Le chargé de recherche participe aux enseignements, dans les différents parcours proposés par l'ENSP, sur la base de son expertise propre, au croisement des arts, des technologies numériques et du paysage. Il contribue à l'ingénierie de formation, au sein des formations existantes ou de nouvelles formations.

Il propose et met en place des dispositifs pédagogiques innovants, en couplant technologies numériques, expérimentations graphiques et plastiques, utilisation de la vidéo, modélisations du volume, expérimentations sonores... Dans cette optique, il collabore avec les enseignants des différents départements, et notamment du département arts plastiques.

Il contribue à l'atelier de projet « Fond d'écran paysage » au sein de l'année de CPEP (niveau L2). Au sein des 3 années de DEP, il intervient notamment en ateliers d'arts plastiques et apporte son concours aux ateliers de projet, à la demande des responsables d'ateliers. En dernière année du cycle DEP, il est également associé à l'encadrement de mémoires de fin d'études.

Inscription dans la recherche

Le chargé de recherche recruté inscrit ses activités de recherche dans le cadre de l'axe 1 du LAREP, consacré à l'analyse de la pratique paysagiste (Savoirs et pratiques du projet de paysage). Celles-ci contribuent à la mobilisation des outils numériques dans la pratique de la conception paysagère.

Le chargé de recherche déploie ses activités de recherche sur (et dans) le champ des arts numériques et/ou des humanités numériques, avec un intérêt marqué pour la création numérique, celle-ci pouvant intégrer des pratiques très variées : dessin, vidéographie, photographie, cartographie, création sonore, modélisation de volume, medium internet, etc., et la mobilisation de ces techniques par le projet de paysage.

Services au collectif de recherche

Au sein du laboratoire, le chargé de recherche :

  • Participe au fonctionnement général du laboratoire : colloques ou journées d'étude, séminaire mensuel du LAREP
  • Concourt, sur la base de ses compétences scientifiques et de son expertise notamment en photographie, vidéo et création numérique aux projets de recherche portés par le laboratoire.
  • Concourt à l'effort de communication de l'établissement :

accompagnement des équipes pédagogiques ou de recherche dans la production de contenus numériques novateurs et attractifs ;

production de contenus numériques liés à certains événements ou manifestations organisés par l'école ;

valorisation des projets de recherche, colloques, journées d'étude, publications mais aussi réalisations pédagogiques, en relation avec le service communication, le site internet topia.fr et le site internet de l'école.

  • Assure la gestion du matériel électronique du laboratoire (enregistreurs, caméras...) et une veille scientifique, ainsi que la valorisation des productions du LAREP en relation avec le CDI de l'ENSP.

Compétences attendues :

Savoirs

Doctorat, agrégation ou expérience théorique et expérimentale reconnue en art, paysage, architecture ou autres disciplines touchant à la conception ou à l'aménagement des espaces (urbanisme, géographie-aménagement...).

Maîtrise des arts numériques et nouvelles technologies numériques au service du projet de paysage.
Maîtrise de la vidéo / de la photo.

Aptitude à la recherche graphique et à la production d'oeuvres liées aux technologies numériques.
Capacité et intérêt à développer une recherche-création...

Intérêt pour les outils collaboratifs et pour les recherches inter et transdisciplinaires.

Savoir être / Savoir-faire 

Expérience de l'enseignement et goût pour la pédagogie ; capacité à s'adresser à des publics divers.

Autonomie et sens de l'organisation et du collectif.

Conditions du poste :

  • CDD de 12 mois
  • Temps complet
  • Prise de poste au 01/09/2021
  • Lieu d'exercice : École nationale supérieure de paysage, 10 rue du Maréchal Joffre, 78000 Versailles

Modalités de dépôt des candidatures :

Les candidats transmettront, par messagerie électronique (en précisant obligatoirement la référence du poste : « Poste 2021-27/ Chargé de recherche en paysage et création numérique ») à Vincent Piveteau avec copie à Patrick Moquay et Agnès Dross (coordonnées ci-dessous)

  • Un CV,
  • Une lettre de motivation d'une page maximum
  • Une note de positionnement scientifique et pédagogique en lien avec le profil du poste (3 pages maximum)
  •  Le cas échéant, un book présentant ses travaux, réalisations et formations, en relation avec le poste.

DATE LIMITE de dépôt des candidatures le 17 juin 2021

Personnes à contacter :

  • M. Vincent Piveteau, Directeur, 01 39 24 62 02 / v.piveteau@ecole-paysage.fr
  • M. Patrick Moquay, professeur, directeur délégué à la recherche, responsable du département sciences humaines et sociales, directeur du Larep 01 39 24 62 21 / p.moquay@ecole-paysage.fr
  • Mme Agnès Dross, Directrice des ressources humaines 01 39 24 62 14 / a.dross@ecole-paysage.fr