Offre d'emploi : Paysagiste-concepteur, ouvert aux jeunes diplômés

23 septembre 2020

 
 

Etude de cas en recherche-action. Inscription paysagère du grand éolien en Allier : recommandations et perspectives pour la cohérence avec le patrimoine bâti

Présentation de la Chaire paysage et énergie

Créée en 2015 à l'École nationale supérieure de paysage, la Chaire paysage et énergie a pour objet de développer des compétences nouvelles et partagées et de permettre de faire travailler ensemble acteurs de la transition énergétique et professionnels du paysage. Elle déploie ses activités sur 4 axes: la formation, les études et recherches, la création et la capitalisation/diffusion de ses travaux.Boralex, société productrice d'énergie renouvelable, est l'un des membres de la chaire paysage et énergiedepuis 2018.

Contexte de la mission

Le développement éolien terrestre constitue l'une des solutions pour mettre en œuvrela transition énergétique en France. La Programmation Pluriannuelle de l'énergie (PPE) parue fin 2018 annonce que le parc éolien terrestre doit plus que doubler pour atteindre les 35GW prévus par l'Etat pour 2028 (état des lieux de 13,7GW au 31 décembre 2017 soit 4.9% de la consommation énergétique française (source : FEE)).Dans cette optique, la contribution des départements français auxénergiesrenouvelables est importante, et diversifiée selon les caractéristiques territoriales. Aussi,si en Allierle potentiel de vent estmoins élevé que dans lesHauts de France,il n'en constitue pas moins l'un des départements les plus favorables de la région Auvergne-Rhône-Alpes car les contraintes aéronautiques de l'armée sont moindres. Complémentaires àceux déjà existants, des parcs sont donc envisagés avec des éoliennes de grand gabarit(supérieur à 180m de haut). L'Allier est un département riche en patrimoine bâti:dès le Xème siècle, de nombreux châteauxsont édifiés par la noblesse localepuis par la bourgeoisie lors de la révolutionindustrielle. Les paysages de bocage associés à l'élevage, ceux degrandes cultures en Limagne, en passant par la montagne au sud-est, composent unediversité qualitative paysagère. A l'heure de la révision de l'atlas paysager de l'Allier et la mise en œuvredu SRADDET, quelle analyse paysagère proposer pour articuler éolien et richesse patrimonialeen Allier?

Objectif de la mission

Dans une démarche de recherche-action par le projet, la mission qui vous est confiée est d'engager uneréflexion et des recommandations paysagèresau regard des problématiquespaysagères et énergétiques sur l'éoliendu département, avec une attention particulière aupatrimoinebâti.A partir d'arpentages, de bibliographie, de relevés de terrain et d'entretien, vous fournirez des recommandations étayées sur les possiblespaysageséoliensen Allier,en adéquation avec vos relevés autour des craintes de la population et des propriétaires de châteaux.Vous interviendrez en lienavec la DDT 03, engagé sur le renouvellement de l'atlasde paysage.Un comité de pilotage (chaire / Boralex) guidera le projet, auquel pourrontêtre associés la R1gion AURA, les ABF, ... Un paysagiste expérimentéaccompagnera en compagnonnage le/ la chargé.e de mission.
Niveau : Master en conception (paysagiste, architecte, urbanisme). Paysagistes DPLG et DEP prioritaires.

Conditions

Durée : 4 mois, démarrage fin octobre / début novembre2020

Conditions : CDD. Rémunération selon grille indiciaire d'état, niveau ingénieur d'étude(1825,55€ salaire brut mensuel+ 228,5€ de prime). Basé à l'ENSP, Potager du Roi, Versailles.

Candidature: CV et LM à envoyer avant le 18octobre2020à Auréline Doreau, chefde projet Chaire Paysage et Energie -a.doreau@ecole-paysage.fr, Bertrand Folléa, responsable Chaire Paysage et Energie -bfollea@gmail.com