Offre d'emploi : Etude de cas en recherche-action - Projet de paysage pour l’inscription du poste électrique de Cheviré dans le Grand Port de Nantes – St Nazaire

10 juillet 2020

 
 

Contexte de la mission

Le territoire français comporte plus de 100 000km de lignes électriques haute et très haute tension. RTE (Réseau de transport électrique) est une entreprise avec mission de service publique dont l’objectif est l’entretien et le développement de ce réseau. La rénovation des infrastructures de réseaux est l’une des missions de RTE. 

Inscrit dans le périmètre de la zone portuaire du Grand Port Maritime de Nantes Saint Nazaire (GPM NSN) sur le site dit de Cheviré, se trouve une importante emprise foncière appartenant à RTE. Celle-ci résulte de l'implantation historique d'une ancienne centrale électrique, et d'une zone de stockage de cendres installées dans les années 60 et démantelée dans les années 90 ; aujourd’hui, c’est un terrain vague. Elle correspond à ce jour à l'implantation d'un poste RTE de 225/63 kV.

Ce poste occupe aujourd'hui à peu près la moitié de l'emprise foncière appartenant à RTE. Du fait de l’inscription dans la zone portuaire de Cheviré, elle bénéficie des conditions de sécurisation mises en place par le GPM NSN pour ses clients. RTE est ainsi considérée comme partenaire, client et usager du site portuaire géré par le GPMNSN.

Le Grand Port de Nantes Saint Nazaire et RTE souhaitent transformer le site de Cheviré au regard des enjeux actuels : le développement de proximité de la véloroute (Loire à vélo) et d’espaces publics en ville, relation au fleuve, transition énergétique, …  La transformation du site en espace urbain est au cœur de la problématique.

 
 
 
 

Objectif de la mission

Dans une démarche de recherche-action par le projet, la mission qui vous est confiée est d’accompagner par le projet de paysage la transformation urbaine du poste électrique dans son nouvel environnement. Vous aurez pour but de présenter des scenarii d’insertion et suivant les échanges avec les parties prenantes, d’en détailler un. Vous tiendrez compte des enjeux suivants : développement de la véloroute, transformations portuaires, évolution de l’habitat et des dynamiques environnementales.
 
 
 
 

Modalités et conditions

Durée : 4 mois, démarrage début septembre 2020

Conditions : CDD. Rémunération selon grille indiciaire d’état, niveau ingénieur d’étude (1825,55€ salaire brut mensuel + 228,5€ de prime). Basé à l’ENSP, Potager du Roi, Versailles.
 
 
 
 

Candidatures

Niveau : Master en conception (paysagiste, architecte, urbanisme). Paysagistes DPLG et DEP prioritaires. Emploi paysagiste concepteur, ouvert aux jeunes diplômés.

Pour candidater : CV et LM à envoyer avant le 28 juillet 2020 à Auréline Doreau, chef de projet Chaire Paysage et Energie - a.doreau@ecole-paysage.fr, Bertrand Folléa, responsable Chaire Paysage et Energie - bfollea@gmail.com