Marche de recherche : chercheur en paysage et transition énergétique en contexte insulaire français

21 décembre 2022

 
 

Contrat postdoctoral

Durée : 12 mois démarrage, février 2023

Conditions : CDD. 12 mois
Poste basé à l'ENSP Versailles. Possibilité de télétravail, à convenir.
Plusieurs déplacements de 3 à 5 jours sur le terrain (îles françaises)

Profil : Chercheur en paysage, urbanisme, sciences humaines et sociales, énergétique ou environnement.

Présentation de l'environnement professionnel

L'École nationale supérieure de paysage est un établissement d'enseignement supérieur sous tutelle du ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation qui forme des paysagistes diplômés d'État. Elle propose une offre complète de formations dans le domaine du paysage, par la voie de la formation initiale et continue.

L'établissement est implanté sur le site historique du Potager du Roi, à Versailles, dont il assure la gestion, la conservation et la valorisation. Il dispose également d'un site de formation à Marseille.

Le Laboratoire de recherche en projet de paysage (LAREP) de l'ENSP centre ses travaux sur le projet de paysage conçu comme l'ensemble des actions visant à agir sur le paysage comme milieu, en prenant en compte les populations qui y habitent. Les travaux des membres du Larep, enseignants-chercheurs et doctorants, s'inscrivent dans les disciplines des sciences humaines et sociales, de l'écologie et du projet spatial.

Créée en 2015 à l'École nationale supérieure de paysage, la Chaire Paysage et énergie a pour objet de développer des compétences nouvelles et partagées et de permettre aux acteurs de la transition énergétique et aux professionnels du paysage de travailler ensemble. Elle déploie ses activités sur 4 axes : la formation, la recherche, la création et la capitalisation/diffusion de ses travaux.

Objectif du poste

Le chercheur postdoctoral contribuera à l'avancement d'une recherche, financée par le Ministère de la Transition Ecologique et de la Cohésion des Territoires et menée par la Chaire Paysage et énergie de l'ENSP.

La recherche porte sur l'analyse des modalités de mise en œuvre de la transition énergétique et écologique dans les îles par l'approche paysagère, ainsi que sur l'élaboration de recommandations adaptées au cas particulier des îles et visant une prise en compte du paysage.

Description des missions à exercer 

- État de l'art et analyse critique des travaux existants ou en cours sur la transition énergétique et écologique, en particulier sur les aspects : sobriété/efficacité/production de la transition énergétique et prise en compte des paysages insulaires et marins, au sens de la convention du Conseil de l'Europe sur le paysage, des projets d'ENRs dans les îles.

- Analyse de cas d'études sur 4 à 5 îles choisies

- Recommandations pour la prise en compte du paysage dans le cas particulier des îles.

Production de rapports d'étape (associant textes, cartographies, illustrations), d'un résumé et de supports de présentations orales.

Coordination de la recherche avec les parties prenantes associées (présentations, animation, comptes-rendus) 

Champ relationnel du poste 

Un enseignant-chercheur accompagnera la/le chercheuse/chercheur.

Un comité de pilotage des travaux de recherche associera les services de l'Etat (DGALN/DGEC) et l'ADEME.

Des énergéticiens et d'autres parties prenantes seront associés aux travaux de recherche dans le cadre d'un comité de suivi de l'étude.

Les agents pourront également se référer à Patrick Moquay, directeur du Larep, Bertrand Folléa, responsable de la Chaire Paysage et énergie, Émilie Bonnet, chargée de mission pour la Chaire.

Compétences liées au poste 

Savoirs 

  • Méthodes de recherche, d'analyse et de diagnostic
  • Connaissance des dispositifs et opérateurs du développement territorial
  • Intérêt pour les enjeux de la transition énergétique (sobriété, efficacité, et filières de production des énergies renouvelables)
  • Connaissance des démarches et enjeux de l'action paysagère
Savoir Etre /Savoir-faire
  • Goût du contact et du terrain
  • Autonomie, organisation et adaptabilité
  • Très bonnes aptitudes à l'expression, l'écriture, la synthèse
  • Doctorat et expérience de recherche dans le domaine thématique
  • Maîtriser des techniques et outils de conception (dessins, schémas, photomontages, vidéo...)  
Personnes à contacter

Émilie Bonnet, chargée de mission, e.bonnet@ecole-paysage.fr

Pour les questions relatives au contrat : Xavier Foucat, Directeur des Ressources Humaines, x.foucat@ecole-paysage.fr 
 
Modalités de dépôt des candidatures

Date de publication : 12 décembre 2022

Date limite de candidature : 12 janvier 2022

Fournir : lettre de motivation, CV et book (si adapté à votre profil)

A recutement@ecole-paysage.fr, Bertrand Folléa, b.follea@ecole-paysage.fr
copie Émilie Bonnet, e.bonnet@ecole-paysage.fr