Les élèves de l'ENSP présents au colloque "Sur les traces du jardin dans le paysage contemporain français et allemand", à Berlin

 
 

Du 26 au 30 novembre 2019, à la Technischen Universität Berlin

visuel colloque berlin novembre 2019


Six étudiants en deuxième année du Diplôme d'État de Paysagiste ont participé et représenté l'École nationale supérieure de paysage à un colloque organisé par l'Institut français de Berlin et l'Ambassade, à la Technischen Universität Berlin. Ils ont été accompagnés par Karin Helms, Directrice déléguée à l'international.
 
Thème du colloque : "Sur les traces du jardin dans le paysage contemporain français et allemand"

Le jardin est une expérience à la croisée de la nature et de la culture, un lieu privilégié entre repos et animation, un espace débordant de vie. C’est un plaisir sans cesse renouvelé que de se laisser surprendre par l’atmosphère qui s’en dégage. Le jardin, dans toute sa diversité, a marqué à bien des égards l‘architecture des paysages français et allemand.

Le colloque se lance à la découverte des traces du jardin dans le paysage contemporain français et allemand. Il entend ainsi contribuer à une réflexion de fond sur la qualité de l’espace que promet l’architecture du paysage de demain.
 
Les conférences proposées dans le cadre de ce colloque s'adressent à la fois aux chercheurs, étudiants, professionnels, personnalités politiques et administratives, ainsi qu‘à un public curieux, intéressé par les échanges culturels entre la France et l’Allemagne. 
 
 
Intervenants : Henri Bava, Lisa Diedrich, Gilbert Fillinger, Thilo Folkerts, Christophe Girot, Karin Helms, Corinne Jaquand, Catherine Mosbach, Laure Planchais, Claire Trapenard, Jürgen Weidinger, Judith Weiss
 
Colloque organisé sous le double patronage de S.E Madame Anne-Marie Descôtes, Ambassadrice de France en Allemagne et S.E Monsieur Nikolaus Meyer-Landrut, Ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne en France et dans la Principauté de Monaco 
 
 
Les étudiants ont notamment assisté à une conférence en français, par le Professeur Jürgen Weidinger, sur l'architecture du paysage et ont pu le lendemain présenté leurs propres travaux exposés sur des grands panneaux, afin de susciter l'échange franco-allemand autour des questions suivantes : 
  1. Vous parlez beaucoup de l’avenir, mais qu’en est-il du présent ?
  2. Quelles sont les thématiques qui vous intéressent particulièrement dans l’architecture paysagiste contemporaine ?
  3. A quoi ressemble aujourd’hui – en France et en Allemagne – la carrière typique d’un architecte paysagiste ? Que peut-on déplorer, que peut-on améliorer ?
  4. Pour les étudiants français : Que connaissez-vous de l’architecture paysagiste en Allemagne ?
  5. Pour les étudiants de la TU Berlin : Que connaissez-vous de l’architecture paysagiste en France ?
  6. En dehors de l’Europe, l’idée même d’un espace public accessible à tous ne va pas de soi. La France et l’Allemagne se sont, chacune à leur manière, appropriées ce concept. Il est du devoir de ces deux pays de réaffirmer l’importance de cette notion et de la promouvoir à l’échelle internationale, en particulier dans les régions en pleine expansion urbaine (comme la Chine par exemple). Que pensez-vous de ce point de vue ?
  7. Quels sont les trois événements célébrés en 2018 et 2019 dont l’objectif a été de rapprocher les deux pays ?
Le dernier jour (le samedi), ils ont visité des sites emblématiques de Berlin à savoir le Monument commémoratif du mur de Berlin, le Mémorial aux Juifs assassinés d’Europe, la Fondation Mémorial aux Juifs assassinés d’Europe et et les espaces libres du quartier gouvernemental.