L’atelier 4 "Jardin du futur : une éclosion"

19 juillet 2021

 
 

Retour sur les travaux des étudiants

Du 12 avril au 15 juin 2021, les étudiants en première année de la formation menant du Diplôme d’État de Paysagiste ont, au cours de l’atelier Jardin du futur : une éclosion, réfléchi à leur désir de jardin à travers la production d’une série de travaux. En voici une sélection.

 
 
 
 

Sous la direction pédagogique de Françoise Crémel, Hermeline Carpentier, Lucie Poirier et Simon Cathelain, les étudiants ont exploré leur puissance imaginative tout en concrétisant des expériences matérielles par la manipulation de la couleur, de la matière et par l'observation d'une plante choisie au sein du Potager du Roi. Ainsi, à travers différents médium, ils ont dû confronter leur jardin du futur aux aléas du temps et à la puissance du vivant.

 
 
 
 

Genèse de l'atelier

Au printemps 2021, les humains ont accès de façon restreinte aux terrains et sont privés de liberté sensorielle vers les personnes. Pour les étudiants paysagistes franchir corporellement toutes sortes des portes susceptibles de les surprendre physiquement puis de les projeter hors d'eux-mêmes n'est plus possible. L'atelier 4 a vocation à dérider ces tristes journées renfermées par la Covid-19 par un projet ouvrant le jardin du futur. Il est conçu à partir d'espaces familiers et du jardin, le Potager du Roi, pour créer les conditions d'une rencontre avec une plante élue.

Du 12 avril au 15 juin, les étudiants ont ainsi réalisé un voyage « au dehors » en six étapes successives qui sont autant de pas chorégraphiques : J'aime faire ça, Mon voisin sourit, Tenir la délicatesse, Un bio OVNI assolit, Mettre l'habit pour sortir et Rendez-vous avec une plante. Ils ont été invités à produire une vidéo de cet accès « au monde ».

Ensemble, chacun armé d'une couleur, au fil des énoncés, les étudiants ont traversé un gué. Chaque semaine était le temps d'un nouveau colportage. Les seuils ont été autant de quais qui facilitent les échanges que la chorégraphie pédagogique favorise. Ils ont choisi la meilleure configuration possible pour présenter à l'œil qui s'ouvre, à la parole qui sort, au geste qui s'ébauche, un chemin de liberté. Une nouvelle lucidité a choisi comment et dans quelles mesures des dispositions et un positionnement étaient compatibles avec un futur incertain. Ils ont choisi la question du design comme pilote du comportement des êtres vivants et ont proposé une confrontation par l'ambiance construite.

 
 
 
 

Déroulé de l'atelier

J'aime faire ça - 12 et 13 avril 2021

Cette première séquence de l'atelier 4 est dédiée à la fabrication d'une courte vidéo pédagogique à travers laquelle chaque étudiant offre à ses camarades son ou ses savoir-faire et connaissances sur un sujet. Ce tutoriel est destiné à enseigner la transmission des gestes.

 
 
 
 

Mon voisin sourit - 26 et 27 avril 2021

 

Ces journées sont destinées à mettre le paysage en question à travers l’expérience et les ressentis d’une personne travaillant dans une exploitation agricole. Cette séquence doit permettre aux étudiants de découvrir les pratiques, le vécu et l’attache d’une personne à son territoire au travers de la création d'un enregistrement audio.

 
 
 
 

Tenir la délicatesse - 3 et 4 mai 2021

Cette séquence est dédiée à la conceptualisation des intentions et des ambiances par la mise en volume en une seule couleur des matières de jardin chargée d'une puissance émotionnelle.

 
 
 
 

Un Bio-OVNI assolit - 10 et 11 mai 2021

Durant cette séquence, les étudiants choisissent une plante du Potager du Roi et composent à partir d'expérimentations volumétriques et colorées et de l'observation botanique de la plante, une planche unique et expressive afin de construire une interaction entre l'univers coloré et la réalité biologique de la plante.

 
 
 
 
0

Clématrix. Production : Gabrielle Carrier
 
 
 
 
1

Molles abîmes. Production : Ambre Leroux
 
 
 
 
2

Convergence kaléido-bryophytique. Production : Alexandre Montfort
 
 
 
 

Mettre l’habit pour sortir - 25, 26 et 31 mai 2021

 

À l'occasion de cette séquence, les étudiants entament la production d’une vidéo durant laquelle ils établissent une relation avec la plante choisie et la matérialisent par le biais de divers effets en affirmant une posture et en s’appropriant un univers. Ils doivent notamment fabriquer un volume habitable et transportable de l'univers de leur jardin du futur, s'en vêtir ou revêtir puis se poser comme maquette vivante dans un jardin.

 
 
 
 
At4__Ambre_Leroux_visite_sa_plante_au_Potager_du_Roi

Ambre Leroux visite sa plante au Potager du Roi. Photo : Magalie Couffon de Trévos
 
 
 
 
At4_Alexandre_Montfort_dans_la_galerie_des_Bio_OVNI_

Alexandre Montfort dans la galerie des Bio-OVNI. Photo : Magalie Couffon de Trévos
 
 
 
 

Rendez-vous avec une plante - 1er , 4 , 9 et 15  juin

Cette dernière séquence constitue la finalisation des vidéos et leur présentation. Dans leur version finale, les vidéos des étudiants doivent intégrer leur vision et intention pour leur jardin du futur et proposer une nouvelle atmosphère et un nouveau milieu d'acclimatation à la plante élue.

Ci-dessous une sélection de vidéos :

1️⃣Bryophytes et Résilience par Alexandre Montfort
2️⃣Cohabitation heureuse et lumineuse par Sarah Bersagol
3️⃣Perché au zénith par Céline Lallau
4️⃣Mon dernier voyage sur terre par Maxime Bucquet
5️⃣Sauvetage par Pierre Médecin
6️⃣Haubanage de la légèreté par Sarah Kreder