L'École nationale supérieure de paysage recrute un paysagiste concepteur

24 octobre 2018

 
 

Étude de cas en recherche-action : « La gestion du trait de côte et de la transition des espaces littoraux sur le site des Rizières de Mana, paysage en transition »

Poste ouvert aux diplômés paysagistes DPLG - DEP prioritaires
Niveau : Master en conception (paysagiste, architecte, urbanisme)
CDD - 8 mois à mi-temps
Prise de poste le lundi 12 novembre 2018

 
 
 
 

Littoral et ENSP

L'ENSP conduit depuis plusieurs années des réflexions et des recherches sur l'espace littoral au travers des travaux APR (Atelier Pédagogique Régional) avec le Conservatoire du Littoral sur les sites Adapto ; est associée au programme de recherche Digues (CNRS, financement ANR) ; participe au programme Dynamiques Littoral du ministère des Transitions et développe au sein de l'enseignement une classe DEP « Risque » et un Post Master « Paysage et Transition(s) ». Afin d'amplifier ses travaux, elle met en place une action recherche encadrée par l'enseignement Post Master et la recherche au sein du LAREP sur la question de la gestion du trait de côte et de la transition des espaces littoraux sur le site des Rizières de Mana. La mission d'analyse de terrain sera complétée de la réalisation de documents de synthèse et de capitalisation de travaux antérieurs.
 
 
 
 

Contexte de la mission

Le littoral est un espace mouvant, soumis aux forces considérables de la mer, du vent et des fleuves côtiers. Lieu de contacts et d'échanges, il abrite aussi des milieux parmi les plus riches et les plus productifs. Avec les changements climatiques et l'élévation progressive du niveau de la mer, l'aménagement et la gestion du littoral ne peuvent plus reposer uniquement sur une défense rigide du trait de côte. De l'espace doit être rendu aux phénomènes naturels, en utilisant les milieux comme de véritables zones-tampon face aux aléas et en éloignant autant que possible les enjeux des secteurs vulnérables.
Le conservatoire du Littoral s'est engagé avec l'ENSP sur son programme « LIFE adapto », projet bénéficiant du soutien financier de la Commission européenne, qui explore des solutions face aux effets du changement climatique sur le littoral en préconisant une gestion souple du trait de côte.
Les objectifs du partenariat entre l'ENSP et le Conservatoire du Littoral sont de mettre en avant le paysage en tant qu'outil de dialogue, d'échanges, et de préparation à l'évolution et à la dynamique naturelle de l'interface terre-mer.
 
 
 
 

Objectif de la mission

Dans une démarche de recherche-action par le projet, la mission qui vous est confiée est d'accompagner par le projet de paysage l'étude de la savane Sarcelle située sur la commune de Mana au Nord-Ouest de la Guyane. Ce site était autrefois une vaste zone humide ouverte sur la rive droite du fleuve Mana.
Aujourd'hui et dans le cadre du programme adapto, le conservatoire du littoral a lancé les procédures d'acquisition de parcelles pour développer une stratégie face à l'érosion du trait de côte. La mission viendra appuyer par l'analyse paysagère la réflexion engagée en vue d'élaborer un projet de territoire intégrant divers aspects du site. Il s'agit d'imaginer son développement écologique et économique écoresponsable et de répondre à l'un des défis de la Guyane qui est de concilier le développement de son territoire et la préservation de son patrimoine naturel.
L'objectif de l'analyse paysagère est de proposer aux Mananais et aux élus des outils leur permettant de mieux appréhender les futurs changements de leur territoire.

Suite à l'atelier de terrain en Guyane, le paysagiste concepteur diplômé réalisera d'avril à juin 2019 des analyses complémentaires, dont l'intérêt est commun au projet Adapto et à l'ENSP :
  • enrichir la bibliographie en cours dans le programme Digue de l'ENSP sur les stratégies de gestion des traits de côtes ;
  • capitaliser les APR adapto afin de préfigurer un support visuel ;
  • organiser une rencontre avec les paysagistes et concepteurs ayant travaillé sur des sites adapto.


Un comité de pilotage Conservatoire du Littoral guidera le projet. Deux enseignants-praticiens de l'ENSP accompagneront en compagnonnage le/la paysagiste concepteur.rice diplômé.e.

 
 
 
 

Résultats attendus

Un rapport avec les données graphiques sur le site de Mana et une préfiguration d'un support visuel de capitalisation des APR Adapto.
 
 
 
 

Calendrier des points d'étape

  • 1re phase, fin novembre : visite du terrain d'étude en Guyane, rencontre avec le Conservatoire du Littoral (1er comité de pilotage)
  • 2e phase, février : 2e comité de pilotage Conservatoire du Littoral
  • 3e phase, mars : présentation du travail in situ sur le site de Mana
  • 4e phase, 1re quinzaine de juillet : remise des documents finaux ; présentation à l'ENSP du projet de capitalisation
 
 
 
 

Conditions

CDD. Rémunération selon grille indiciaire d'état, niveau ingénieur d'étude (1794 euros bruts mensuels pour un plein temps soit 894 € pour un temps incomplet à 50 %). Poste basé à l'ENSP, Potager du Roi, Versailles, avec deux séjours prévus en Guyane.
 
 
 
 

Candidature

CV et lettre de motivation à envoyer avant le 5 novembre 2018 à :
 
 
 
 

Mme Béatrice  Julien-Labruyère

Responsable du Post master Paysage et transition

M. Patrick  Moquay

Directeur du LAREP