Des fruitiers à la Belle de Mai

22 juin 2022

 
 

À l’occasion du jardinage des étudiants à la Friche la Belle de mai

Durant leur formation au Diplôme d'État de Paysagiste à Marseille, les étudiants en deuxième et troisième année jardinent ensemble tous les mois à la Friche la Belle de Mai. Par groupe, ils choisissent un lieu dans la Friche qu'ils vont observer, et où ils vont expérimenter et développer leurs propres techniques de jardinage pendant deux ans. Cette année, le mot d'ordre était de « faire fructifier » la Friche la Belle de Mai.
 
 
 
 
JARDINAGE_MAI22_siteinternet

Repas de fin d’année. Photo : Véronique Mure

En 2022, l'accent a donc été mis sur la reconquête du comestible dans les jardins de la Friche. Ainsi, le 7 mars, sept variétés d'arbres fruitiers (abricotier ‘d'Alexandrie', amandier ‘Princesse', cerisier ‘Géant d'Hedelfingen', cognassier ‘Constantinople', nashi ‘Shinseiki', pêcher ‘Reine des vergers', prunier ‘Quetsche d'Italie'), issues de la petite production locale de la Ferme du Roy d'Espagne, ont été plantées par les étudiants sous la houlette de deux encadrants, Véronique Mure et Guillaume Morel-Chevillet, et d'un expert arboricole invité, François Warlop du GRAB (Groupe de Recherche en Agriculture Biologique). Dans le même temps, ils ont bénéficié d'une initiation à la greffe sur figuier et abricotier. 

 
 
 
 
FRICHE_JARDINAGE_070322_0_siteinternet

Jardinage à la Friche la Belle de Mai. Photo : Véronique Mure
 
 
 
 
FRICHE_JARDINAGE_070322_6_siteinternet

Plantation d’un amandier ‘Princesse’ par Damien, sous la conduite de Guillaume et François. Photo : Véronique Mure

 
 
 
 
FRICHE_JARDINAGE_040422_siteinternet

Mise en jauge des iris, Azilis, Isabelle, Héléna, Léa. Photo : Véronique Mure

L'objectif pédagogique était d'explorer les questions que pose la ville nourricière - sujet ô combien d'actualité ! - et de se confronter de façon pratique aux atouts et contraintes de « l'agriculture urbaine » dans ce site très fréquenté en plein cœur de Marseille. 

 

 
 
 
 
JARDINAGE_JANV22_10_siteinternet

Manifeste pour le figuier par Marlon, Pénélope, Clément, Perrine, Morgane, Nicolas, au jardin des (h)auteurs. Photo : Véronique Mure

Chaque groupe d'étudiants a donc investi un espace au sein de la Friche sur lequel il a réalisé un jardin. Cette année, les étudiants ont conçu sept lieux :

  • La gardinerie
  • Le jardin des (h)auteurs
  • Une goutte de soleil
  • Le jardin des lunes
  • Je suis tombé sur un caillou
  • Et toi ? pareil 
  • Sous la férule
 
 
 
 
JARDINAGE_OCT21_siteinternet

Théo, Manon, Léa, Azilis et Isabelle dans le jardin Sous la férule. Photo : Véronique Mure

Au terme de leur parcours, les étudiants présentent leurs jardins aux enseignants et aux résidents du site, et retracent le travail de deux ans au sein d'un livret. Cette année, la présentation des jardins a eu lieu le 31 mai. Les jardins seront visibles toute l'année en fonction des horaires d'ouverture de la Friche la Belle de Mai. 

 
 
 
 
JARDINAGE_JANV22_5_siteinternet

Accrochage des lianes dans La gardinerie. Photo : Véronique Mure