Conception et création de jardin dans le paysage

25 mars 2021

 
 

Deux anciennes stagiaires racontent leur parcours

Après des carrières de près de 20 ans respectivement dans la fonction publique et la finance, Erell Pencreac'h et Rozanne Moraux ont choisi d'explorer le paysage en suivant la formation Conception et création de jardin dans le paysage à l'école, dont elles sont sorties en 2014. À l'issue de premières expériences individuelles et de nombreux projets menés en commun, elles ont décidé de lancer ensemble leur entreprise Erell et Rozanne jardins essentiels en janvier 2021. Afin de retracer leur parcours, nous les avons rencontrées le 23 mars dernier.

 
 
 
 
chaumont_redimension2

Portrait d'Erell Prencreac'h et Rozanne Moraux au festival de Chaumont-sur-Loire, 2017. Photo : Erell Pencreac'h
 
 
 
 

Suivant des trajectoires professionnelles sans lien avec le paysage, Erell Pencreac'h et Rozanne Moraux ont effectué leur reconversion par le biais de la formation continue Conception et création de jardin dans le paysage. L'organisation à mi-temps de la formation leur a offert la possibilité d'une transition professionnelle en douceur et le moyen de restructurer progressivement leur vie. En effet, comme l'explique Erell Pencreac'h, c'est bien grâce à la possibilité d'étaler la formation sur quatre années qu'elle a pu se lancer dans le domaine sans pour autant abandonner du jour au lendemain son métier passé. Rozanne Moraux, qui a suivi la formation en deux ans, évoque également ce processus de décision qui s'est d'ailleurs accéléré après un stage de trois semaines dans une entreprise de paysage ainsi qu'à la suite d'une rencontre fortuite avec une conceptrice de jardin formée sur le site de Versailles.

 
 
 
 

L’esthétique et l’émotion, genèse de la conception

6_redimension

Croquis d'une terrasse à ciel ouvert avec arche, juillet 2020. Production : Erell Pencreac'h et Rozanne Moraux
 
 
 
 

Erell Pencreac'h et Rozanne Moraux étaient à la recherche d'une dimension créative dans leurs vies professionnelles. Ainsi, elles s'accordent pour dire qu'au travers de la conception et de la création de jardins elles ont réussi à concilier l'esthétique, le sensible et l'émotionnel, des composantes qu'elles qualifient d'essentielles dans leur démarche, et qu'elles ont pu pratiquer lors de leur formation par le biais de l'élaboration de diagnostics sensibles. Plus précisément, comme le souligne Rozanne Moraux, « un jardin, ce qui fait qu'on s'y sent bien ou pas, ce sont bien les émotions qu'on y éprouve ».

 
 
 
 

Le jardin, « une pièce à part entière de la maison »

12_redimension

Végétalisation de quatre niveaux de terrasses et balcons extérieurs ainsi que de deux niveaux de patios intérieurs. 350m2. Chantier livré en 2016, les Jardins d'Art d'Ofi. Photo : Erell Pencreac'h et Rozanne Moraux


Le jardin étant
« une pièce à part entière de la maison, un espace à vivre » selon Erell Pencreac'h, qu'il se trouve chez un particulier ou au sein d'une entreprise, sa conception est véritablement le moyen d'« apporter de la beauté, de l'harmonie dans les lieux qui peuvent se révéler vides ou usés ». Rozanne Moraux insiste sur l'importance d'une approche spécifique à chaque jardin. Elle cite ainsi les propos d'Étienne Bertrand, enseignant à la formation continue : « pour un jardin, il n'y a qu'un seul projet possible », ou autrement dit un projet n'est jamais transposable car son unicité est inhérente au jardin et au client.

 
 
 
 

Une diversité de projets à différentes échelles

1_redimension

Coupe transversale, Grand jardin de compagne en Normandie, avec un fort dénivelé, 6500 m2, Étude terminée, chantier à venir. Photo : Erell Pencreac'h et Rozanne Moraux

Après plusieurs projets conçus ensemble et une expérience qu'elles qualifient d' "extraordinaire" au festival de Chaumont-sur-Loire en 2017 d'où elles sortent lauréates, elles ont décidé de mettre en commun leur travail et de s'associer au sein d'une entreprise commune de conception de jardin. D'un jardin de 6 500 m2 en Normandie à une petite terrasse de 6m2 dans le nord parisien, elles travaillent aujourd'hui sur une grande diversité de projets à différentes échelles. Basées à la fois en Normandie pour Rozanne Moraux, à Angoula, du côté de La Rochelle, pour ce qui est du siège de leur entreprise et dans le Berry pour ce qui concerne Erell Pencreac'h, elles exercent leur activité partout en France. Elles nous confient que finalement les restrictions sanitaires n'ont pas engendré une baisse de leur activité mais une réorganisation de celle-ci. Si elle présente des inconvénients, la visioconférence permet aussi d'échanger de manière plus fluide et de lever rapidement les éventuels malentendus.

 
 
 
 

Un métier d’« architecte de jardin »

5_redimension

Axonométrie, terrasse à ciel ouvert de 110 m2 conçue totalement à distance pendant le confinement. Photo : Erell Pencreac'h et Rozanne Moraux

Concrètement, elles proposent des missions de conception de jardins qui se divisent en trois étapes, une partie créative matérialisée par la mise en place d'un diagnostic, d'une esquisse et d'un avant-projet, une étude technique qui s'étend jusqu'à l'examen des devis des entreprises prestataires en charge de la réalisation du projet et un suivi de chantier, c'est-à-dire la supervision et la coordination du chantier jusqu'à la réception par le client. Ainsi, elles font l'interface entre le client et les prestataires qui réalisent leurs projets. Elles travaillent donc main dans la main avec des entreprises de réalisation de jardin, des menuisiers, des ferronniers ou encore des pépiniéristes pour le choix des végétaux.

Outre la conception des projets, travailler à son compte « c'est aussi gérer une entreprise, organiser la prospection, les partenaires, les réseaux, la communication, la comptabilité... » conclut Erell Pencreac'h. Aujourd'hui associées, Erell Pencreac'h et Rozanne Moraux sont heureuses de tenir ensemble les rênes de la créativité.
 
 
 
 

En savoir +

Erell et Rozanne – Jardins essentiels

  • Instagram : @erell.elle qui sera prochainement @erell_rozanne_elles