Métiers de paysagiste et d’ingénieur généraliste en synergie dans le parc naturel régional des Préalpes d’Azur

 
 
20201118_144933

15 étudiants ingénieurs de 1èreannée des MINES ParisTech et 7 étudiants paysagistes de Marseille en DEP2 se sont retrouvés pendant une semaine de découverte-atelier à Sophia Antipolis et sur la commune de Valderoure (PNR Préalpes d’Azur). L’objectif a été de construire un projet de développement territorial liant l’énergie solaire aux qualités paysagères du PNR. 

 
 
 
 
20201118_145659

L’exercice rassemblant l’école nationale supérieure de paysage de Versailles-Marseille et l’école d’ingénieurs des MINES ParisTech fête cette année sa troisième édition. Le sujet initial portait sur la démonstration de la transition énergétique d’un site emblématique pour les paysagistes : le domaine du Rayol. Le contexte sanitaire a réorienté pour cette année l’accueil ailleurs qu’au Rayol, le domaine étant fermé. Forts de contacts et d’expérimentations préalablement menées sur le Parc naturel régional des Préalpes d’Azur (voir l’article du workshop sur l’installation du poste source (2016), et le résumé de thèse de Joris Masafont),  l’équipe organisatrice - composée de Bertrand Folléa, Joris Masafont, Philippe Blanc, Auréline Doreau-  s’est concentrée sur une proposition pédagogique envisageant l’évolution paysagère vers des sources énergétiques renouvelables sur les communes de Valderoure et Séranon, communes emblématiques du PNR. Grâce à l’appui officiel des institutions MINES ParisTech et ENSP, ce workshop a bénéficié d’une dérogation pour avoir lieu sur site. La chaire eau et paysage, par l’intervention de sa responsable Laure Thiérée, a permis la participation au workshop d’une partie de la promo de DEP2 de Marseille. Malheureusement, du fait des contraintes sanitaires, les quelques étudiants paysagistes intéressés de l’école de la nature et des paysages de Blois n’ont pu rejoindre l’aventure.

 

Du 18 au 20 novembre, 14 élèves en première année du cycle ingénieur des MinesParisTech et 7 étudiants de DEP 2 à Marseille de l’ENSP ont découvert le territoire des Préalpes d’Azur et assisté à plusieurs rencontres et conférences, cycle inauguré par une première avec les acteurs du PNR (élus, agriculteurs, habitants, …) et rassemblés à Valderoure. Ces premiers échanges ont permis aux étudiants de prendre la mesure des enjeux et des demandes du territoire : mobilités rurales à développer, qualité du paysage à préserver et qui attire les habitants et touristes, des activités économiques  fondées sur l’agriculture et l’accueil d’un tourisme rural, une dépendance forte aux ressources énergétiques venues d’ailleurs,... Bertrand Folléa et Gilles Clément, paysagistes concepteurs, ont donné un cadre de lecture des transitions en prise avec les outils et les réflexions des paysagistes, ce qui a permis de prendre du champ et de connecter les problématiques du PNR avec des enjeux plus globaux. Gregory Bertrand, d’Enedis, a présenté ses objectifs de développer sans difficulté le raccordement au réseau ENEDIS pour compenser le surcoût de renforcement du réseau des petites communes et d’accompagner le développement de la mobilité électrique. Lucile Schmid a rebondi sur les définitions de l’écologie portées par les étudiants en enrichissant des concepts et du jeu d’acteurs autour de celui-ci. Joris Masafont a présenté son travail de thèse articulant méthodes de paysagiste et d’ingénierie pour opérer le projet de paysage territorial et Auréline Doreau a transmis quelques résultats de projets issus des expérimentations de la chaire sur les dernières années, impliquant des méthodes opérationnelles de transition énergétique et paysagère. 

Les étudiants paysagistes ont travaillé sur des représentations de l’existant du PNR (morphologie, entités paysagères, activités territoriales, ...) par des blocs diagrammes, coupes, etc. Ces éléments ont permis aux étudiants, ingénieurs et paysagistes, de co-construire des solutions techniques et paysagères pour l’approvisionnement en énergie locale et solaire du PNR qui fassent sens en terme d’inscription paysagère. La complexité et la diversité de la rencontre entre ces mondes professionnels ont été fructueux et bienveillants. La restitution le vendredi 20 auprès des acteurs du territoire qui les avaient reçus 2 jours plus tôt ont permis d’écarter ou de valider certaines pistes de projet, comme l’installation qualitatives de micro-STEP (Station de transfert d’énergie par pompage) pour stocker l’énergie. Des experts, comme Claude Allier, géologue, sont intervenus pour enrichir les propos des étudiants et discutants.  

 

La suite des travaux est effectuée à distance, mais des échanges réguliers ont pu avoir lieu entre disciplines, en visioconférence. La proposition territoriale des ingénieurs imbrique, en plus des micros STEP, l’installation d’énergie solaire à la fois sur les toits du bâti existant mais aussi à travers le développement de l’agrivoltaïsme, renforçant le caractère agricole de qualité du PNR. La gestion de la forêt réévaluée permettrait d’alimenter une chaufferie bois. Les propositions ont bénéficié de l’avis des futurs professionnels paysagistes, sensibles aucontexte montagnard de Valderoure ; le rapport technique final s’enrichit de l’attention au contexte paysager. Le 4 décembre a eu lieu le rendu intermédiaire des étudiants des MINES ParisTech pour qui le projet présenté fin janvier 2021 sera équivalent à 1/3 de leur évaluation de 1èreannée. 

 
 
 
 
20201120_122139_001

L’ENSP remercie chaleureusement l’école d’ingénieurs MINES ParisTech pour la proposition et la mise en œuvre de ce workshop commun, notamment par l’accueil au sein des locaux de Sophia Antipolis. Un grand merci en particulier à Philippe Blanc, directeur de recherche MINES ParisTech, et à Joris Masafont, doctorant ENSP/MINES ParisTech, pour avoir orchestré ces échanges pluridisciplinaires.

 
 
 
 

Crédits : A. Doreau

 
 
 
 

Date et lieu : PNR des Préalpes d’Azur, Sophia Antipolis. 

 

Workshop du 18 au 20 novembre 2020.

 

Première restitution des travaux : vendredi 4 décembre de 9h à 11h30

 

Soutenance : fin janvier – date à venir - 

 
 
 
 
1200px_Mines_paristech_copie