Séminaire Communs et paysage, lieux pratiques, projet.

 
 

Autour du plan de paysage de la vallée du Rupt de Mad et de la Moselle

29 mai - 14h
Lieu : La Figuerie (Amphithéâtre)

 
 
 
 
 
 
 
 
Crédit : Omnibus paysage - Ludovic Füschtelkeit
 
 
 
 
Le séminaire "Communs et paysage, lieux pratiques, projet" propose depuis 2017 une enquête collective et multidisciplinaire sur la question des communs, envisagée dans l'horizon d'une recherche sur les paysages, leurs fabrications et leurs usages. Il s'agit d'interroger la notion de paysage à partir de la question des communs, mais également, et symétriquement, d'interroger la notion de communs à partir de la question du paysage.
Dans le contexte d'une époque caractérisée par la crise des horizons historiques, des projets politiques et des formes de la gouvernementalité, mais aussi par la globalisation et la marchandisation croissantes de plusieurs dimensions de l'existence humaine, une enquête croisée sur les paysages et les communs offre un ensemble de perspectives nouvelles à la réflexion sur l'action collective orientée vers la fabrication et la modification des espaces de la vie humaine.
Prenant appui sur un acquis de travaux qui ont privilégié une investigation historique centrée sur la question de la propriété, nous souhaitons pour notre part nous attacher aux situations qui mettent en oeuvre, à plusieurs échelles et selon une pluralité de logiques d'acteurs, la dimension du projet de paysage et d'espace public paysager, ses finalités, ses formes et sa négociation collective.
Le séminaire se donne comme objectif d'explorer les concepts mobilisés au sein des théories actuelles qui se sont développées au sujet des communs, mais aussi d'interroger les lieux et les pratiques où la question du paysage rencontre celle des communs, aussi bien dans le passé qu'à l'époque contemporaine. Le séminaire se donne également des terrains, des sites d'observation et d'expérimentation, auxquels ses hypothèses seront confrontées.

Présentation de la séance :

La relance de la politique des plans de paysage, en France, par le Ministère de la transition écologique et solidaire, a amené des territoires très variés à se positionner sur la question paysagère, sous l'angle de la connaissance et du projet. La mise en oeuvre des principes de la Convention européenne du paysage a fortement fait évoluer le cadre des commandes, en incitant les maîtres d'ouvrage à orienter leurs commande vers des démarches participatives. Anne-Cécile Jacquot, paysagiste concepteur (atelier Omnibus) viendra témoigner de la démarche de travail engagée dans le cadre du Plan de paysage de la vallée du Rupt de Mad et de la Moselle*, élaboré en 2016 et 2017.

*L'élaboration du plan de paysage a été confiée à l'atelier de paysagistes Omnibus (mandataire) de l'équipe,associé à François Roumet, paysagiste, urbaniste, l'atelier a4 pour les questions architecturales, et Thierry Weill, paysagiste consultant. Maître d'ouvrage : Communauté de communes Mad & Moselle.

 
 
 
 

Intervenante

Anne-Cécile Jacquot, paysagiste concepteur, agence Omnibus.
 
 
 
 

Organisation

EhGO (UMR Géographie-Cités), GGH-Terres (Groupe de géographie et d'histoire des territoires, EHESS) et Laboratoire de recherche en projet de paysage (ENSP).
 
 
 
 

Animation

Pauline Frileux, enseignante-chercheuse (ENSP)
Alexis Pernet, enseignants-chercheur (ENSP)